Brèves 2023-2024

Alexia Delepine (CC Rubelles) a pris la troisième place en 4e catégorie dames FSGT de Guyancourt (Yvelines), le 14 octobre dernier

Olivia Onesti (VC Fontainebleau-Avon-CAPF) a pris la trente-quatrième place chez les élites dames de la manche de coupe du monde de cyclo-cross à Benidorm (Espagne), le 21 janvier dernier.

Javier Santos Diaz (Paris Cycliste Olympique) rejoint la formation open 1 du Team Allcycles-Madar pour la saison 2023.

Nicolas Gervais (Paris Cycliste Olympique) arrive dans la formation open 1 du Team Allcycles-Madar pour la saison 2023.

Timothée Pierlot rejoint l’équipe U-19 de la Pédale Combs-la-Villaise pour la saison 2023.

 

Lire la suite

Brèves 2023

Alexia Delepine (CC Rubelles) a remporté le titre de championne de l’Essonne, sud Seine-et-Marne à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), le 3 décembre dernier.

Nathalie Borot rejoint l’effectif Ufolep de l’US Nemours-Saint-Pierre pour la saison 2023.

Stephen Marchant rejoint l’effectif Ufolep du Team HBS Cycling pour la saison 2023.

Thierry Mercier (Team Peltrax-CSD) a été reçu à l’examen d’arbitre régional traditionnel durant l’intersaison.

Erwan Le Poul (ES Stains) rejoint l’équipe de la Pédale Fertoise pour la prochaine saison.

Lire la suite

Clap de fin pour Roma

2023 était la dernière saison de Jérémy Roma chez les élites ! A 28 ans, l’Altoséquanais a décidé de tourner la page du cyclisme à haut-niveau. « Je suis relativement satisfait de 2023. Il manque une victoire élite. Mais c’était ma dernière saison et l’objectif principal était de me faire plaisir de A à Z. · Il m’a manqué je pense de la confiance à certains moments et quelques belles courses en classe 2 pour prendre un peu plus de caisse » détaille celui qui portait les couleurs de l’équipe N1 du Paris Cycliste Olympique (Paris), la saison dernière. « Mon meilleur moment restera notre triplé à Saint-Quentin avec Fabio Do Régo et Dany Maffeis . Ce sont des mecs que j’adore. On fait du vélo pour se faire plaisir, rigoler, sans se prendre la tête. Le moins bon restera ma chute lors de la 3ème étape de l’essor breton. La forme commençait à venir et ça a un peu tout ralenti.» évoque celui qui a débuté le vélo au sein du CSM Puteaux dirigé par Raymond Plaza avant de rejoindre le CC Igny-Palaiseau 91 d’un autre dirigeant emblématique du cyclisme francilien, Bruno Bizieux.

 

Parmi les plus anciens de l’effectif national parisien en 2023, Jérémy Roma retiendra également la bonne entente avec certains membres de la structure présidée par Christian Masola. « De manière générale ça s’est bien passé. Je m’entends relativement bien avec tout le monde. Je faisais partie des plus vieux avec Christopher Piry, Dany et Fabio. Ce sont vraiment des mecs bien. J’ai adoré réaliser mes dernières saisons avec eux. On essayait de partager notre expérience aux plus jeunes. Ce n’est pas forcément simple parfois parce qu’ils sont têtus, et n’ose pas demander conseil aux plus anciens » relate Jérémy Roma tout en tournant la page du haut-niveau sans regret. « C’est un ensemble de choses. Le vélo à ce niveau ça demande beaucoup d’investissement, de temps. Ce sont beaucoup d’heures de route pour aller courir, des heures d’entrainements. Le fait de jongler entre mon travail et le vélo, ça fatigue également. J’avais un manque de motivation qui commençait à s’installer et je craignais de faire la saison de trop. Et puis j’ai d’autres projets dans ma vie sur lesquels j’aimerai me concentrer » commente le Francilien tout en ne tournant pas la page de la pratique sportive, avec notamment en tête la course à pied. 

 

Comme beaucoup avant-lui, Jérémy Roma est également conscient que le vélo lui a apporté beaucoup en tant qu’homme. « C’est principalement que du positif. Le vélo et le sport de manière générale, c’est un peu l’école de la vie. Il faut travailler pour avoir des résultats. Parfois il n’y a pas de résultat donc il faut persévérer jusqu’à ce que ça paye, parce que quoi qu’il arrive le travail finit toujours par payer. De plus j’ai pu rencontrer de supers personnes que ce soit sur le vélo ou autour du vélo, qui sont devenus de très bons amis. C’est un adieu à la compétition cycliste . Je sais que ça va me manquer, mais je me connais si je reprends les courses je vais vite être frustré de ne pas avoir le niveau que j’avais avant » évoque Roma qui souligne qu’Alexis Gougeard est le coureur hexagonal chez les amateurs qui l’aura le plus marqué en 2023. « J’ai fait quelques courses avec lui, et il a vraiment énormément de force. En plus j’apprécie sa façon de courir, toujours à l’attaque et de loin. Et il a marqué le championnat de France amateur cette année avec sa manière de courir ».

 

Photo : Gérard Briand. 

Lire la suite

Brèves 2023

Nicolas Gervais et Javier Santos-Diez (Team Allcycles-Madar) ont remporté le classement scratch de la Gentleman de Neuillé-Pont-Pierre (Indre-et-Loire), le 8 octobre dernier.

Lucas Dubau (Team Van Rysel-Peltax) a pris la neuvième place du cyclo-cross élite de Brumath (Bas-Rhin), le 8 octobre dernier.

Joshua Dubau (Rockrider Ford Racing Team) s’est classé sixième du classement final de la coupe du Monde XCO chez les élites.

Joshua Dubau (Rockrider Ford Racing Team) a pris la huitième place de la dernière manche de la coupe du Monde XCO au Mont Saint-Anne (Canada), le 8 octobre dernier.

Lire la suite

Interview… d’Anaïs Hebinger (Watt Cycling Club)

Le Watt Cycling Club investit les sous-bois ! Après le cyclisme sur route et le cyclisme sur piste, la formation parisienne a certains de ses éléments qui découvrent le cyclo-cross ! Parmi-eux, Anaïs Hebinger. A 27 ans, la parisienne s’épanouit dans cette discipline.

«J’ai fait beaucoup de sport à bon niveau »

 

Radio Peloton : Anaïs , vous avez débuté le cyclisme en compétition il y a peu de temps…

Anaïs Hebinger : Je pratique le cyclisme sur route en compétition depuis 2021 et le cyclo-cross en compétition depuis décembre 2023. Sur route, j’apprécie de voir les paysages défiler ainsi que cette sensation de liberté de mouvement. En compétition c’est plus cette sensation groupe qui se tire constamment plus loin, qui me plaît.

Radio Peloton : Avant le cyclisme en compétition, vous avez pratiqué d’autres sports…

Anaïs Hebinger : J’ai fait beaucoup de sport à bon niveau avant de découvrir le cyclisme. Mais il y en a un que j’ai pratiqué pendant 5ans à un niveau international : le monocycle de longue distance. C’est un sport très atypique et méconnu en France, mais qui m’a permis de voyager un peu partout dans le monde et de devenir 3ème mondiale de 100km et vice-championne du monde de Cross-Country en Corée (2018) . On peut dire que le monocycle m’a donné de bonnes bases pour débuter le cyclisme en compétition.

Radio Peloton : Vous avez donc découvert le cyclo-cross en fin d’année dernière…

Anaïs Hebinger : Plus précisément depuis novembre 2023 dans le but de préparer ma saison de route 2024 et de développer mon explosivité. Le cyclo-cross, c’est un mélange de fun, de technique et d’efforts intenses. C’est clairement le combo de ces paramètres qui m’a donné envie de commencer.

Radio Peloton : Vous avez la particularité de vous déplacer sur les courses en train…

Anaïs Hebinger : Au-delà de la dimension écologique, sortir de Paris en train reste bien plus pratique et souvent rapide qu’en voiture.
Radio Peloton : Comment s’annonce votre année sportive 2024 ?

 

Anaïs Hebinger : Pour la saison de route 2024, l’entraînement se passe plutôt bien et j’ai hâte d’aller courir ! Concernant le cyclo-cross, j’ai l’intention de bien m’entraîner pour palier mon manque de technique et d’arriver en forme pour ma deuxième saison dans cette discipline.

 

Photo : Gérard Briand. 

Lire la suite

Noël après l’heure pour Aurélien !

Brie-Comte-Robert( élites, access, dames) :

Pascal Noël est un président heureux en ce début d’année ! Le dirigeant du Parisis AC 95 a vu son coureur et fils, Aurélien s’imposer sur l’un des derniers cyclo-cross franciliens de la saison FFC du côté de Brie-Comte-Robert, samedi 13 janvier. Sur ce parcours roulant proposé par les Rayons de l’Avenir et le Lagny Pontcarré Cycliste, le Val d’Oisien a su faire la différence dans le dernier tiers de l’épreuve pour devancer Rémi Lejeune ( UC Darnental) , longtemps en tête. La troisième place revient au champion régional masters des 40-49 ans, Christophe Delamarre (Team Bike-Saint-Prix). En parallèle, Nicolas Pinheiro (US Bois-Saint-Denis) s’est adjugé la course dans la catégorie des access tandis que Carole Moynet (Avenir du Val-de-Marne) en a fait de même chez les féminines. Mention spéciale à Sébastien Watremez qui a officié de fort belle manière en tant que speaker sous des températures négatives ainsi qu’à tous les bénévoles des deux clubs présents pour cette avant-dernière organisation FFC cyclo-cross en Seine-et-Marne de la saison .

Photo : Loïc Manceau. 

 

Lire la suite

Chaumerliat en démonstration

Ponthierry (cyclo-cross Ufolep) :

Rémi Chaumerliat termine la saison de cyclo-cross Ufolep en trombe ! Récent champion régional dans la catégorie des 20-29 ans, le sociétaire du Team Cycliste en Danseuse a largement dominé la course 1ère catégorie du cyclo-cross de Ponthierry , le 14 janvier dernier. Le protégé du président Frédéric Bourguignon a rapidement pris les commandes de la course au premier tour pour ne plus être rattrapé. Derrière Robin Fardeau (VC Vincennes) fera parler sa puissance sur ce parcours roulant pour terminer en deuxième position. La troisième place revient à Théo Thomas (CC Beauvalet 87) qui devance l’un des favoris de l’épreuve, Jérémy Holvoet (Team HBS Cycling). Sous des conditions climatiques fraiches, le parcours de la Base de Loisirs de Ponthierry a couronné Axel Giuliano (THBSC), vainqueur au sprint en 2e catégorie, Ludivine Maunoir (Team Allcycles-Madar) chez les féminines et Eric Bessemoulin (CC Ponthierry-Pringy) en 3e catégorie. Le palmarès est complété par la victoire de Miguel Ramon (TCD) en 4e catégorie ainsi que celle d’Aronn Caron (La Pédale Fertoise) chez les minimes. Le prix d’équipe revient une nouvelle fois au Team Cycliste en Danseuse.

 

Photo : Loïc Manceau. 

 

Lire la suite

Feron au sprint

35e Grand Prix de la ville du Mée-sur-Seine (open/access/ dames/U-19 cyclo-cross) :

Le 35e Grand Prix de la ville du Mée-sur-Seine a accouché d’un scénario peu commun chez les open, le 14 janvier dernier ! Sur ce circuit tracé au cœur du Parc Chapu, c’est au sprint que la victoire s’est jouée dans cette catégorie ! Après avoir passé toute la course ensemble, trois coureurs vont se disputer la victoire dans cette catégorie. A ce jeu-là, Rudy Feron (EC Château-Thierry) se montre le plus rapide pour devancer le champion de France masters des 35-39 ans, Maximilien Andréo (Parisis AC 95). Deuxième à Brie-Comte-Robert, Rémi Lejeune (UC Darnetal) monte cette fois sur la troisième marche du podium. Sur les autres courses proposées par Roger Migaud et son équipe de bénévoles, les victoires reviennent à Anaïs Delsart (US Mauloise) chez les féminines élites , Nino Blanche (Roue d’Or Conflanaise) en U-19. Vainqueur la veille à Brie-Comte-Robert, Nicolas Pinheiro (US Bois-Saint-Denis) se montre une nouvelle fois le plus rapide dans la catégorie des access sur cette épreuve arbitrée par le duo Philippe Delacour et Jean-Paul Tranchant. A noter qu’une prochaine organisation de l’épreuve est en suspens pour l’année 2025…

 

Photo : Gérard Briand. 

 

Lire la suite

M’Bodji assume son statut

Evry-Courcouronnes (championnat régional FSGT vétérans/espoirs/ seniors) :

Cheick Tidiane M’Bodji aime le Parc Henri Fabre d’Evry-Courcouronnes ! A domicile, le sociétaire du SCA 2000 Evry a remporté le titre de champion régional FSGT chez les espoirs, le 7 janvier. Après avoir empoché le titre départemental dans la catégorie des open FFC sur ce même parcours le mois dernier, le protégé du président Max-Michel Tijus a rapidement fait la différence sur ce tracé usant marqué par des conditions climatiques fraiches. Derrière M’Bodji, les écarts sont conséquents. Aymeric Scieux (VC Villejust) arrache la médaille d’argent devant Yan Marie (CC Igny-Palaiseau 91). Triplé essonnien également dans la catégorie des seniors avec la victoire surprise d’Axel Buffenoir (EC Morsang-sur-Orge) qui devance l’ancien champion national FSGT, David France (CCIP 91). Dans cette catégorie, le podium est complété par Pierre Brillouet (VCV). Sur un circuit convenant à ses qualités, Cédric Chartier s’est baladé chez les vétérans. Le sociétaire de la Roue Libre Bièvroise remporte le titre régional dans cette catégorie au classement scratch. Non podiumable au championnat, Benoît Hanse (UC Mareuil-sur-Mauldre) arrive en deuxième position tandis que Stéphane Chevrier (US Mauloise) se classe troisième. Quatrième de l’épreuve, Vincent Barberon (AC Lardy) remporte du coup la médaille de bronze au championnat régional. Au classement par équipe, c’est l’EC Morsang-sur-Orge qui se montre la formation la plus régulière sur l’ensemble des catégories devant l’US Ris-Orangis et l’US Mauloise.

Photo : Loïc Manceau.

Lire la suite

Inside EC Montgeron -Vigneux

L’EC Montgeron-Vigneux a repris ses entrainements collectifs dans l’ensemble des catégories à l’occasion de ce premier dimanche du mois de janvier. Le départ des différentes catégories s’effectue toujours depuis le marché de Montgeron (Essonne). Près de soixante coureurs étaient présents pour cette remise en route officielle en direction de la Seine-et-Marne. Les différents groupes étaient encadrés par Jean-Claude Berneron et le président Marc Riebel pour les catégories adultes ainsi que Fabrice Rottement et Géraud Goury pour les catégories de jeunes. Le groupe adulte a pris la direction de la Seine-et-Marne en compagnie des anciens sociétaires de la structure essonnienne, Francisco Hernandez (AJJ Blois) et Sidney Cruveiller (ESG Douai) pour une sortie de plus de 110 kilomètres sur les routes seine-et-marnaises avec en point d’orgue la fameuse côte de Tigeaux.

 

Première crevaison de l’année 2024 pour Robin Malet (EC Montgeron-Vigneux). Photo : Loïc Manceau.

Dans une ambiance conviviale, les coureurs de l’EC Montgeron-Vigneux n’ont pas été épargnés par les conditions climatiques hivernales ainsi que par les crevaisons à l’image de Robin Malet, Christian Da Costa, Alexandre Mirland ou encore Florian Haret. Les nouveaux licenciés de la structure sud franciliennes ont également été accueillis avec bienveillance par l’ensemble des coureurs et dirigeants. L’EC Montgeron-Vigneux partira courant février en stage d’avant-saison du côté de la Londe-les-Maures (Var) avant d’enchainer avec les premières compétitions du calendrier hexagonal pour l’ensemble des catégories.

Photo: Loïc Manceau. 

 

 

Lire la suite