Au printemps, Jean-Luc Pich a enchainé deux courses cyclistes dans la même journée

Un début de printemps rythmé pour Pich

Jean-Luc Pich fait partie de ses amoureux du cyclisme en compétition ! A 51 ans, le seine-et-marnais a effectué un premier jour de printemps assez particulier en enchainant le même jour, la course de Fontainebleau en Ufolep puis quelques heures plus tard celle de Chaintreaux chez les départementaux. « A l’époque, courir deux fois dans la même journée était assez fréquent » rappelle celui qui porte les couleurs du Team Peltrax-CSD en FFC et du CC Ponthierry-Pringy en Ufolep. S’il a pris la neuvième place de la course bellifontaine en 2e catégorie, l’ancien pensionnaire du VCFA n’a pas réussi à rééditer la même performance sur le circuit de Chaintreaux. « Je prends beaucoup de plaisir sur le vélo. Pour l’hiver, j’ai adoré faire la saison de cyclo-cross qui était une très belle préparation pour la saison sur route mais aussi celle de VTT » confesse Jean-Luc Pich qui va s’adonner pour la première fois de sa carrière à la pratique du X-Country cette saison.

Photo : Loïc Manceau.

Lire la suite

LES BOUCLES DE LA JUINE, c’est le dimanche 11 septembre 2022 !

 

Dimanche 11 septembre 2022, le COS Renault Lardy propose la 31e édition de sa randonnée VTT : les « Boucles de la Juine ».

Sillonnant le Parc Naturel Régional du Gâtinais, les parcours concentrent singles et passages techniques qui font désormais la renommée de cette randonnée sur l’Ile de France et au-delà.

Nouveauté cette année, un parcours de 75 km pour les plus costauds, comprenant une boucle de 30 km en totale autonomie : pas de balisage (navigation au GPS), pas de signaleur, pas de ravitaillement.

Une image contenant texte, arbre, herbe, boisé

Description générée automatiquement

Inscription sur liste possible pour les clubs (> 10 participants)

Contact : philippe.chatot@renault.com

Infos & inscriptions : http://cosrl-vtt.fr

Centre Technique RENAULT

Allée Cornuel, rond-point du Canada

91510 Lardy

Parking – Aire de lavage – Atelier mécanique – Expo vélos

 

Lire la suite

Une réussite pour la finale de la coupe régionale VTT FFC !

La coupe d’Île-de-France FFC a rendu son verdict à l’occasion de la cinquième et dernière manche à Varreddes, le 26 juin dernier. Sur cette organisation de l’ESC Meaux présidé par Pascal Lignier ce sont près de 120 concurrents qui ont parcouru les routes de ce tracé bien connu des pilotes franciliens. Locale de l’épreuve et pensionnaire du club organisateur, Flavy Presta a confirmé sa suprématie dans la catégorie des minimes filles en s’imposant une nouvelle fois tout comme Pierrick Vaze (VC Fontainebleau-Avon) qui remporte aussi l’épreuve dans la catégorie des minimes hommes. Club historique du département, l’ESC Meaux organisera une nocturne réservée aux départementaux à l’occasion du Grand Prix Cycliste du Soldat de la Marne, le 22 juillet prochain.

Photos : ESC Meaux.

L’actualité du club est à suivre sur ses réseaux sociaux :

Facebook : EscMeaux77100
Instagram : E.S.Cmeaux

 

 

Lire la suite

Corbeau prend son envol

Championnat d’Île-de-France masters hommes, dames 16 ans et plus de VTT XCO à Gif-sur-Yvette :

L’EC Montgeron-Vigneux avait aligné une équipe compétitive à l’occasion du championnat d’Île-de-France VTT XCO ce dimanche à Gif-sur-Yvette (Essonne). La formation présidée par Marc Riebel revient du Bois d’Aigrefoin avec un titre de champion régional chez les masters 50 ans et plus par l’intermédiaire de Laurent Corbeau. Parti dès les premiers tours de roues, le pilote de l’ECMV a su maintenir une avance suffisante pour remporter l’épreuve dans sa catégorie devant Jérôme Tersiguel (Avenir du Val-de-Marne) et Richard Vaudran (Parisis AC 95). Auteur d’une course similaire, Vincent Lombardi (OC Gif VTT) remporte le titre chez les 40 ans et plus sur ce parcours exigeant. L’ancien sociétaire de l’US Domont devance Cédric Chartier (AV Thiais) et Yann Fromont (OC Val d’Oise) en présence de Dominique Lowe, qui animait cette journée de championnat. Chez les féminines, Roxane Porlier (RO Conflanaise) crée la sensation en remportant le classement scratch de la compétition. Les deux sociétaires de l’OC Gig VTT, Emilie et Léa Brette complètent le podium dans cette catégorie sous l’œil connaisseur de Stéphane Champion, chronométreur de l’épreuve.

 

Photo : Loïc Manceau.

 

 

Lire la suite

L’EC Montgeron-Vigneux honore ses licenciés

L’EC Montgeron-Vigneux a réuni ses licenciés à l’occasion de la remise des récompenses 2021 de son école de vélo à Vigneux-sur-Seine (Essonne), en présence du maire de la commune, Thomas Chazal et de madame le maire de Montgeron, Sylvie Carillon. A cette occasion, les coureurs du président Marc Riebel ont également reçu leur nouvel équipement pour la saison toutes catégories confondues. Club de référence à l’échelle régionale l’ECMV a remporté l’an dernier les Challenges du CIF en école de vélo et dans la catégorie des minimes l’an dernier. Jean-Michel Bulliot a aussi mis à l’honneur la formation sud francilienne avec ses résultats en VTT aussi bien en Île-de-France que dans l’Hexagone. En cette première partie de saison, l’EC Montgeron-Vigneux enregistre des performances dans les sous-bois avec son duo Jean-Michel Bulliot et Laurent Corbeau, avec son école de vélo, ses minimes et cadets tandis que Patrick Alberti s’est imposé récemment chez les D4 à Villemaréchal (Seine-et-Marne) . En parallèle, le groupe féminin continue sa progression dans la hiérarchie du cyclisme régional.

 

Photo : Loïc Manceau.

 

Lire la suite

Interview de… Grégory Bonfand (La Roue Libre Bièvroise)

Grégory Bonfand fait partie de ses coureurs qui sont tombés dans la marmite du cyclisme très jeune ! Après des débuts en compétition en 1988, l’essonnien entame sa 34e saison en tant que coureur cycliste avec toujours la même passion.

 

« Le plaisir du cyclisme » 

 

Radio Peloton : Grégory, qu’est-ce qui vous motive encore à être sur un vélo après 34 ans dans les pelotons ?

Grégory Bonfand : C’est le plaisir du cyclisme, je participe à trois disciplines (Route, cyclo- cross et VTT) par pur passion de mon sport. Je ne peux pas m’en passer, je suis comme Obélix, je suis tombé dedans depuis tout petit (sourires). Je me suis orienté vers la FSGT pour conserver ce plaisir de participer à des épreuves sans devoir faire de nombreuses heures de selle pour tenir dans le peloton et gérer avec mes acquis du passé et également me permettre d’avoir des épreuves à proximité de mon domicile environ 40 minutes maximum de trajet pour me rendre sur les épreuves.

Radio Peloton : Vous êtes pensionnaire de la Roue Libre Bièvroise..

Grégory Bonfand : C’est le club dans lequel j’ai débuté le cyclisme… Début 2013, Pierre Bizieux est venu me voir pour l’aider à faire une épreuve atypique avec un esprit représentant le club. De là est né le cyclocross à l’américaine de Bièvres et ma venue dans son club. A ce jour c’est mon père qui est le président du club. C’est un club a ambiance familiale avec un super esprit. Comme a vrai dire dans chaque club que j’ai pu faire où l’ambiance a toujours été top et sans pression même en Élite. A Verrières le Buisson avec la famille Clevede Au CCIP 91 sous Lucien Robin A l’AS Marcoussis Team Bonnat sous Christian Gustave Au VC Savigny-sur-Orge sous Gilles Ardin En fait, ces personnes dégageaient tellement d’amour et de passion pour leur club que c’était contagieux sur l’ensemble du club. C’est ma neuvième année à la Roue Libre Bièvroise sans compter mes années d’école de vélo.

 

 

Radio Peloton : Comment voyez-vous l’évolution du cyclisme depuis vos débuts ?

Grégory Bonfand : On a eu une évolution très positive avec l’apparition du système de freinage à disque, pneu tubeless, la transmission électrique et aussi les éléments de sécurité comme les détecteurs de véhicule connecté sur le compteur. Ensuite il y a l’équipement qui est encore plus performant et confortable. L’accès aux études posturales à tous qui permet également un meilleur confort sur le vélo. Sur les courses amateur et surtout professionnel, il y a eu un passage où il y avait beaucoup de calculateur d’effort maintenant on revient avec des coureurs qui dynamitent les courses, qui ne craignent pas de partir loin de l’arrivée. Ça fait plaisir à voir.

Radio Peloton : Que reste votre plus beau souvenir sur un vélo en compétition ?

Grégory Bonfand : C’est la rencontre de ma femme Fanny que j’ai connue grâce au vélo . Avec toutes ces années de pratique j’ai plusieurs beaux souvenirs à énumérer . Un que je retiens et qui revient quand je croise des copains c’est ma victoire et le doublé avec mon frère sur la course d’Auneau (Eure-et-Loir).

Radio Peloton : Et votre moins bon ?

Grégory Bonfand : Ma deuxième place au championnat régional cyclo-cross juniors à Domont (Val d’Oise), je fais une erreur de trajectoire dans un devers et je laisse filer le titre.

Radio Peloton : Quel serait votre plus grand rêve dans le vélo maintenant Grégory ?

Grégory Bonfand : Simplement de poursuivre ma passion et continuer de pouvoir organiser des épreuves pour le plaisir de tous.

Radio Peloton : Avec du recul avez-vous certains regrets sportifs ?

Grégory Bonfand : Le manque de développement du cyclo-cross en France. Plus jeune aucune structure professionnelle existait en France lorsque j’étais en mesure d’espérer une carrière professionnelle dans cette discipline.

Photo : Loïc Manceau. 

 

Lire la suite

Interview… d’Emil Menager (Team Chatou Cyclisme)

Présent lors de la reprise des compétitions à Satory (Yvelines), en 2e catégorie le 6 mars dernier, Emil Menager sera l’un des atouts du Team Chatou Cyclisme cette saison en 3e catégorie. Le polyvalent coureur yvelinois ne se fixe aucune limite pour cette saison 2022.

 

 

«J’aime bien me faire mal dans les côtes »

 

Radio Peloton : Emil, depuis combien de temps pratiquez-vous le cyclisme en compétition ?

Emil Ménager : Je fais du vélo depuis l’âge de 4 ans. En primaire ça a été mon moyen de déplacement pour aller à l’école accompagné par ma mère (environ huit kilomètres par jour). A l’âge de 9 ans j’ai fait la Loire à vélo avec mon grand-père, c’était un peu mon Tour de France à moi (sourires). J’ai par la suite fait beaucoup de VTT avec quelques compétitions départementales. En 2021 j’ai senti le besoin de changer et j’ai commencé le vélo de route. Ca va être ma deuxième « vraie » saison de course.

Radio Peloton : Vous avez donc opté pour le Team Chatou Cyclisme…

Emil Ménager : J’ai commencé avec le TCC l’année dernière et la saison s’est super bien passée. J’ai malgré tout eu l’envie d’aller voir ailleurs à la fin de la saison. Mais j’ai senti une nouvelle dynamique au sein du club avec la venue de beaucoup de nouveaux adhérents dont des amis que je connais du VTT, ce qui m’a décidé à prolonger pour cette saison. On a une très belle équipe 3/J pour  2022 et ça promet des belles choses !

 

Radio Peloton : Qu’est-ce qui vous plait dans le vélo ?

Emil Menager : Ce qui me plait dans le vélo c’est la découverte de nouveaux paysages, routes, chemins et trails. Le vélo m’a permis de faire des belles rencontres et de partager de bons moments avec d’autres personnes. J’apprécie l’aspect pilotage et technique et bien sûr j’aime bien me faire mal dans les côtes.

Radio Peloton : Comment s’est passée votre préparation pour la saison sur route ?

Emil Menager : Ma préparation a été assez perturbée cette année. Tout commençait bien avec un beau début en cyclo-cross. Début décembre je me fracture la clavicule pour une énièmes fois, c’était assez dur mentalement. Je remonte sur le vélo mi-janvier. J’attrape le Covid-19 début février mais sans trop de symptômes. J’espère ne plus avoir de pépins avant la fin de saison. Depuis février je suis suivi par Guy de Gouville (ndlr : également coureur au VCA du ourget) qui aide certains membres du club et moi même à structurer leur entraînement.

Emil Menager (Team Chatou Cycliste) lors de la course 2e catégorie de Satory (Yvelines). Photo : Gérard Briand.

Radio Peloton : Qu’ambitionnez-vous pour 2022 ?

Emil Menager : Mes ambitions pour 2022 sont avant tout de prendre le plus de plaisir possible et de l’expérience. En plus des courses sur route j’aimerais bien faire quelques courses de xco et quelques courses d’enduro pendant le mois de juin. Pour la seconde partie de la saison, ça dépendra de mes études. J’ai pris beaucoup de plaisir sur les courses de cyclo-cross la saison passée donc pourquoi pas en refaire cette saison avec un vélo adapté et voir jusqu’où je peux pousser. 

Radio Peloton : Certaines courses vous tiennent à cœur cette année ?

Emil Menager : J’aimerais arriver en forme sur le Tour des Yvelines le 7 mai et enchaîner le 14 mai avec le championnat régional de xco pour aller chercher une belle place. J’aime bien les courses avec des chemins en mauvais état et des bons taquets un peu comme les dernières éditions de Paris Tours. Je ne suis pas un grand fan des courses sur circuit. J’éprouve assez rapidement de la lassitude, je préfère les courses de ville en ville où l’on passe chaque difficulté qu’une seule fois et que celle-ci laisse place à la prochaine. Le vélo a toujours fait partie de ma vie. Par le passé, j’ai fait un peu de football et du handball, mais le vélo a toujours repris le dessus.

Lire la suite

La Pédale Combs-la-Villaise sur tous les fronts

La Pédale Combs-la-Villaise a présenté ses effectifs pour la saison 2022 ce samedi en présence du maire de Combs-la-Ville, Guy Geoffroy. La structure présidée par David Libre sera une nouvelle fois sur tous les fronts. Si la majeure partie de l’activité du club se concentrera sur la route, la PCV aura plusieurs cordes à son arc dans d’autres disciplines à l’image de la piste, du polo-vélo en salle et en extérieur, le cycle-balle et même le cyclo-cross. Cédric Herledan sera une nouvelle fois le fer de lance de l’équipe 3e catégorie tandis que le duo Benoît Gomanne et Jacques Singlard aura sa carte à jouer chez les départementaux épaulé notamment par Sébastien Merlaen, arrivé à l’intersaison du Team HBS Cycling. Ancien international de polo-vélo, Alain Derly sera aussi un atout majeur pour l’association combs-la-villaise dans de nombreuses disciplines tandis que les jeunes pousses du club auront pour objectif premium de s’aguerrir et de saisir les différentes opportunités de résultats. La PCV aura également des féminines avec Fanny Debief ou encore Marion Lagorce. La PCV fête cette année ses 90 ans d’existence et est la plus ancienne association de la commune seine-et-marnaise.

Photo : Loïc Manceau.

 

Lire la suite

Championnat du Monde de trial

Hermance en bronze

Vincent Hermance rajoute une nouvelle breloque à sa collection déjà imposante ! A 37 ans, le pensionnaire du Team Allcycles- Val d’Europe a pris la médaille de bronze lors du championnat du Monde élite 26 pouces à Vic (France), le 5 septembre dernier. Le protégé du président Fabien Rousselin est tombé sur plus fort en la personne de Jack Carthy qui conserve sa couronne mondiale devant l’espagnol Julen Saenz. Annoncé parmi les favoris de l’épreuve, son coéquipier Nicolas Vallée échoue au pied du podium à la quatrième place. « J’ai fait une erreur qui m’a couté cher » regrette le champion de France élite 2021 qui se console avec la médaille d’argent obtenue lors de l’épreuve par équipe.

Lire la suite

Joshua Dubau (Team Peltrax-CSD) a fait 2021 !

Joshua Dubau fait partie des meilleurs spécialistes de cyclo-cross en France ! A 25 ans, le pensionnaire du Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys a notamment terminé deuxième du championnat de France élite et huitième du championnat d’Europe au cours de la saison 2020-2021, après avoir obtenu le titre continental l’an dernier. Le protégé du président Eric Arnaud est également parmi les meilleurs vététistes français du moment. L’ancien sociétaire de l’AC Bazancourt-Reims a également remporté le Grand CX de Jablines, le cyclo-cross de Boulzicourt, ainsi que la deuxième manche de la coupe de France de cyclo-cross à Pierric (Loire-Atlantique). Champion de France 2018 dans la catégorie des espoirs, le seine-et-marnais visera ni plus ni moins que le titre chez les élites cette saison.

 

Photo : Loïc Manceau. 

 

Lire la suite