Nolius couronne Lagny Pontcarré Cycliste

Challenge du Comité d’Île-de-France (départementaux) :

Le vélo était roi à Sourdun en ce 18 septembre 2021 ! Comme en 2019, la localité seine-et-marnaise accueillait les Challenges du Comité d’Île-de-France grâce notamment au soutien du maire Eric Portier et des bénévoles de la ville présents pour garder les carrefours des différentes épreuves. Pour cette grande messe du cyclisme francilien, les départementaux ouvraient le bal avec la présence d’un peloton de 80 coureurs et certaines absences d’équipes de la région remarquée dans cette catégorie qui brasse le plus de licenciés route en région parisienne. Dès les premiers coups de sifflet, trois hommes se détachent rapidement, l’ancien coureur élite Frédéric Rotger (US Mauloise), Rémi Chaumerliat (Lagny PC) et Eric Lelièvre (CCIP 91) sous l’œil attentif d’un peloton secoué par quelques coups de boutoirs et certaines chutes dont une causant l’abandon de Stéphane Chantrel (Team Peltrax-CSD). Le trio est revu et c’est une course par élimination à laquelle on assiste à chaque tour alors que l’usure du parcours et le vent commencent à faire leur effet sur certains organismes. Le bon coup se dessinera à 20 kilomètres de l’arrivée avec six coureurs en tête dont deux du Paris Cycliste Olympique, Raphaël De la Tour et le précieux Éric Martignole. Derrière certains  essayent de faire le jump à l’image de Thomas Delacour (EC Montgeron-Vigneux). C’est au sprint que la gagne va se jouer entre les six fuyards et à ce jeu-là, Jean-Christophe Nolius fait une nouvelle fois parler sa pointe de vitesse. Le coureur du Lagny PC devance le prometteur Tanguy Floch Prigent (US Mauloise). Le podium est complété par Raphaël De La Tour. Comme en 2019, le LPC du président Guillaume Liénard conserve sa couronne dans cette catégorie. Le Paris Cycliste Olympique et le Parisis AC 95 obtiennent respectivement les deuxième et troisième places.

 

Photo : Loïc Manceau. 

Lire la suite

Les favoris assument leur statut


Challenge du Comité d’Île-de-France (2/3/J) :

Acte 2 de ce 18 septembre 2021, la course 2e catégorie affichait un peloton de 80 coureurs pour ces Challenges du Comité d’Île-de-France à Sourdun. Les terres seine-et-marnaises donnèrent des ailes à l’ancien coureur du Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys, Cyril Maitre (AC Boulogne-Billancourt) parmi les premiers attaquants du jour tout comme Aurélien Noël (Parisis AC 95). Une chute écarte certains coureurs à l’image du champion régional 3e catégorie Cédric Chartier (AV Thiais) alors que des juniors présents au championnat de France de l’Avenir mettent la flèche rapidement. C’est le cas de Baptiste Poulard (Argenteuil VS 95) ou encore Flavio Mauricio (US Métro-Transports). Le numéro Pierre Mavier commence aux alentours de la mi-course. Profitant de l’apathie d’un peloton de cette course à double enjeux, le coureur de l’ACBB prend la poudre d’escampette jusqu’à compter près 1 min45 secondes d’avance.Lucas Perigois (Paris Cycliste Olympique), Maximilien Andréo (PAC 95) ou encore les coureurs de l’OC Val d’Oise tenteront bien de revenir sur le champion de France masters 1, sans succès. L’ancien sociétaire de l’EC Vélizy 78 vient chercher un succès de prestige en solitaire, la cerise sur le gâteau d’une année aboutie pour l’ancien triathlète. Derrière, c’est au sprint que se joue les accessits. Vainqueur de la nocturne de Paris 14 en 1ère catégorie, le 15 septembre, Marius Macé (Paris Cycliste Olympique) remporte le sprint du peloton devant dans l’ordre, Dylan Durand (Team 94 Cycling), Angus Boulaire (US Métro-Transports), et Cyrille Saillard (VCA du Bourget). Avec quatre coureurs dans les 20 premiers le Paris Cycliste Olympique s’octroie les Challenges du CIF dans cette catégorie quelques semaines après avoir empoché la coupe de France N2 en 1ère catégorie. Drivés sur cette épreuve par l’expérimenté directeur sportif, Bruno Legeay, les parisiens devancent la toujours très régulière formation du Parisis AC 95 alors que le VCA du Bourget grimpe sur la troisième marche du podium.

Photo : Loïc Manceau.

Lire la suite

Nos pronos pour… Gagny (3e catégorie)

La course de Gagny (Seine-Saint-Denis) aura des parfums de revanche pour les coureurs absents ou passés à côté des Challenges du Comité d’Île-de-France la veille à Sourdun (Seine-et-Marne). Sur ce parcours, urbain, usant et technique, une quarantaine de coureurs se présentera avec la ferme attention d’en découdre à quelques semaines de la clôture des compétitions sur route en région parisienne, ce 19 septembre 2021.

 

*** : Alonso (OC Val d’Oise), Courcelles (US Métro-Transports), Magnien (Parisis AC 95).

** : Dollin (CC Igny-Palaiseau 91), Durand (Team 94 Cycling), Monteil (OC Val d’Oise).

* : Gervais (Paris Cycliste Olympique), Levon (OC Val d’Oise), Remond (USM Gagny).

 

Lire la suite

Clémentine Tessier (AC Orsay) fait partie des révélations de l’année 2021

Tessier à pas de géant

 

Clémentine Tessier franchit les étapes de la compétition cycliste à vitesse grand V ! A 23 ans, la pensionnaire de l’AC Orsay entame sa deuxième saison dans les pelotons après des débuts en novembre 2019. « C’est un club qui était proche de chez moi. Et puis, l’encadrement des néo-routiers/école de vélo a fait que je me sentais soutenue tout en repoussant mes limites à chaque sortie, c’est ce qui m’a conforté à rester. J’y ai très vite pris goût » évoque l’essonnienne satisfaite d’avoir débuté le cyclisme dans la structure sud francilienne. « Je me suis très vite sentie intégrée. Les gars du club m’ont tout de suite beaucoup aidée, conseillée et poussée à aller toujours plus loin dans mes sorties, en faisant tomber mes barrières psychologiques, me faisant progresser encore ! Que ce soit sur le vélo ou à côté, c’est vraiment une très bonne ambiance » souligne Clémentine Tessier. La jeune orcéenne a d’ailleurs participé aux 24 Heures du Mans vélo notamment en compagnie de son président Loïc Ménager.

« Quand on parle des 24 heures du Mans vélo, on parle avant tout d’aventure. Le président du club, Loïc, avait déjà participé, l’un de nos coéquipiers également. Nous étions deux dans l’équipe à découvrir les 24 heures. Et finalement, au-delà de l’expérience sportive, c’est avant tout une expérience humaine. D’autant qu’on accompagnait 2 habitués qui s’étaient lancés le défi de le faire en solitaire. On essayait de prendre soin d’eux à chaque arrêt au stand » confie Tessier tout en reconnaissant que l’aventure sportive est exigeante. « Mais c’est tellement boostant et motivant de courir pour le collectif. On s’était donné pour objectif de réaliser 200 tours avec 4x1h30 de relais. C’est Loïc qui prenait le départ, et je réalisais l’arrivée. Finalement, notre équipe a largement atteint son objectif avec 206 tours parcourus, soit 862,11km. Nous faisons 133e au scratch/ 513 équipes et 41e/138 équipes de 4 sachant que le mixte n’existe pas dans cette catégorie ». Sur sa lancée, Clémentine Tessier a pris la deuxième place du championnat régional des départementaux dames à Auvernaux (Essonne), le 12 septembre dernier. « Il m’a manqué une équipe et de la force (sourires). Plus sérieusement, avec la reprise des cours, ma condition physique est altérée. Je ne me sentais pas des plus à l’aise sur ce championnat. Et puis, dans le final, après avoir suivi les bons coups, nous étions plus que 4, dont deux filles d’Auber93. Je n’avais pas la force de sauter dans les roues, sur toutes les attaques. C’est compliqué à contrôler de bout en bout une course quand tu es seule représentante de ton club » confesse la sociétaire de l’ACO, satisfaite néanmoins de sa bonne performance sur ce régional.

La saison n’est pas finie pour Clémentine Tessier qui enchainera les compétitions jusqu’au 17 octobre et la course de Chaintreaux (Seine-et-Marne), avec les départementaux hommes. « Je ferai une petite pour faire et voir autre chose que le vélo et ainsi repartir de plus bel à l’entrainement avant de me projet vers 2022. Nous comptons refaire les 24 heures du Mans vélo en équipe 6 mixte pour aller jouer le classement. Mais cette fois, on optimisera d’avantage le temps de repos. La saison prochaine, j’aimerais également me tester sur des cyclosportives car jusqu’à présent, mes courses ne dépassaient pas les 70 km. C’est un effort différent, et je suis curieuse de découvrir le plus de choses possibles » annonce une Tessier motivée à briller vélocipédiquement dans les années à venir.

Photo : Nicolas Vaucouleur.

Lire la suite

Air Legend entre ciel et terre

Les Meetings aériens s’enchainent en cette fin d’été dans le sud de la région parisienne ! Après celui de la Ferté-Alais fin août, c’est le « Air Légend » qui s’est déroulé les 11-12 septembre sur le site de l’aérodrome de Melun-Villaroche (Seine-et-Marne). Malgré des conditions climatiques incertaines la veille, ce sont près de 45000 personnes qui sont venues sur le site basé sur la commune de Montereau-sur-le-Jard, à l’image de Bernard, 67 ans. « Ce sont mes routes pour mes sorties de vélo d’habitude. C’est toujours agréable de voir ce genre de défilé dans le ciel du département » se réjouit ce passionné de vélo qui a assisté aux nombreuses courses cyclistes disputées cette année sur la commune de Réau tant aussi bien en FSGT qu’en Ufolep. « C’est un lieu qui vit plus à l’année que certains lieux qui se disent de vie » poursuit ce retraité de l’aéronautique . Si le meeting a été marqué par le crash d’un Beech 18 au décollage (ndlr : le pilote aurait été simplement blessé au nez), la manifestation a pu se poursuivre dans les meilleures conditions et sous un beau ciel bleu. « Cette troisième édition reste une réussite, admirer ses oiseaux volants à moteur qui ont traversé les époques et quelque chose d’unique » sourit Pedro venu assister au meeting avec son petit-fils, Miguel. « Nous reviendrons » clame l’adolescent, les yeux ébahis par ce spectacle. Le rendez-vous est d’ores et déjà pris pour une quatrième édition.

Photo : Fabrice Sautereau. 

Lire la suite

Nos pronos pour… Les Challenges du Comité d’Île-de-France

La grande messe du cyclisme francilien se déroulera ce week-end à l’occasion des Challenges du Comité d’Île-de-France sur le parcours de Sourdun. Pour la troisième année, les meilleures formations franciliennes se retrouveront en terre seine-et-marnaise après une année particulière marquée par la pandémie mondiale de Covid-19. Deux choses marquent en épluchant la listes des formations présentes au mardi 14 septembre à 11h00. Le peu de participants (environ deux fois moins qu’il y a deux ans dans chaque catégorie) et la défection de certaines équipes dans certaines catégories.

2e catégorie :

*** : Argenteuil VS 95, Paris Cycliste Olympique, OC Val d’Oise.

** : AV Thiais, Parisis AC 95, US Métro-Transports.

* : CSM Clamart 92, Team 94 Cycling, VCA du Bourget.

 

Départementaux :

*** : Paris Cycliste Olympique, Team Bike-Saint Prix, US Mauloise.

** : Lagny Pontcarré Cycliste, Team Peltrax-CSD, USM Gagny.

* : EC Montgeron-Vigneux, Parisis AC 95, VC Fontainebleau-Avon.

 

Minimes :

*** : EC Montgeron-Vigneux, Lagny Pontcarré Cycliste ,VC Fontainebleau-Avon.

** : Argenteuil VS 95, JS Ferté-Gaucher, les Rayons de l’Avenir.

* : Antony Berny Cycliste, US Métro-Transports, Parisis AC 95.

 

Cadets :

*** : Lagny Pontcarré Cycliste, US Métro-Transports, VC Compans.

** : Antony Berny Cycliste, VC Montigny-le-Bretonneux, JS Ferté-Gaucher.

* : EC Montgeron-Vigneux, Paris Cycliste Olympique, Parisis AC 95.

 

Ecole de vélo :

*** : EC Montgeron-Vigneux, Lagny Pontcarré Cycliste, US Métro-Transports.

** :AS Corbeil-Essonnes, JS Ferté-Gaucher, Parisis AC 95.

* : EC Du Houdanais, Les Rayons de l’Avenir, Team 94 Cycling.

 

Féminines juniors/ seniors :

*** : CSM Puteaux.

** : COCF Courcouronnes.

* : Sprinteur Club Féminin.

 

Féminines minimes/ cadettes :

*** : US Métro-Transports.

** : SCA 2000 Evry.

* : CSM Puteaux.

 

Lire la suite

Guillaume triomphe à domicile

Montgeron (minimes) :

Sullivan Guillaume poursuit son bel été 2021 ! Vainqueur du Critérium d’Avon( Seine-et-Marne) fin août, le coureur de l’EC Montgeron-Vigneux a rajouté une nouvelle ligne à son palmarès en remportant la course de Montgeron, ce dimanche 12 septembre. Le fils de Jean-Charles Guillaume (Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys) a su tirer profit de la force collective de la formation présidée par Marc Riebel pour s’imposer devant son coéquipier et champion de l’Essonne, Paul Da Costa. Le podium est complété par le provincial, Julien Pierron (VC Avize) habitué par le passé du mini-Tour de Seine-et-Marne. Carton plein pour l’EC Montgeron-Vigneux qui s’impose collectivement dans cette catégorie, comme le club organisateur l’avait fait le matin en préambule chez les écoles de vélo.

 

Photo : Loïc Manceau.

Lire la suite

Clément double la mise

Montgeron (cadets ) :

Cristiano Clément aime Montgeron ! Tenant du titre sur l’épreuve essonnienne, le pensionnaire du VC Compans a doublé la mise ce dimanche 12 septembre. Réputé pour sa pointe de vitesse, le seine-et-marnais a réglé au sprint ses compagnons de fugue des premiers tours, Guynael Farescour (Team 94 Cycling) et le picard Steeven Cheminant (CC Nogent-sur-Oise). Auteur d’une course offensive, Sidney Cruveiller échoue au pied du podium sur cette organisation de son club, l’EC Montgeron-Vigneux. Le fils de Stéphane Cruveiller prend date pour l’avenir. Comme l’an dernier, la différence s’est faite dans les premiers tours, le quatuor de tête se révélant être celui qui allait se disputer la gagne. L’EC Montgeron-Vigneux obtient également le prix d’équipe réalisant le triplé avec trois succès collectifs en autant de courses. De quoi faire le plein de confiance avant les Challenges du Comité d’Île-de-France le week-end prochain à Sourdun (Seine-et-Marne).

Photo : Loïc Manceau.

Lire la suite

Nos pronos pour … Paris 14 (1ère catégorie)

Les cyclistes ne seront pas limités à 30 ce mercredi dans les rues de Paris à l’occasion de la nocturne de Paris 14. Sur cette course 1ère catégorie, un aller-retour sur le Boulevard Edgard Quinet, près de 70 coureurs sont attendus sur ce circuit physique. Attention au placement. Les relances feront très mal pour les coureurs un peu courts qui traineront en queue de paquet. Voici nos hommes à suivre pour cette dernière nocturne de la saison en région parisienne…

*** : Le Fur (Paris Cycliste Olympique), Roma (Paris Cycliste Olympique), Théot (CC Nogent-sur-Oise).

** : Chalel (Orléans Loiret Cyclisme), Maffeis (Paris Cycliste Olympique), Villemin (Team Bricquebec Cotentin).

* : Olgun (VCA du Bourget), Pagnier (VC Villefranche Beaujolais), Urbain (VC Lucéen).

Lire la suite

La part belle aux sprinteuses

Championnat d’Île-de-France dames (1/2/3/ juniors) :

Le championnat d’Île-de-France dames des 1/2/3/juniors se disputaient en comité très restreint… Seulement neuf coureurs étaient au départ de cette course se déroulant sur le parcours essonnien d’Auvernaux. La première moitié de course fut une longue procession… 29 de moyenne, un peloton deux par deux comme à l’entrainement, aucune des prétendantes aux titres souhaitant se livrer si tôt de l’arrivée sur cette épreuve animée par Gilles Busto, déjà présent au micro à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne), la semaine dernière. Les titres reviennent finalement à Claire Floret (COCF Courcouronnes) qui retrouvent le maillot à fleurs de lys. Chez les juniors, c’est Léane Verschelde (CSM Puteaux) qui obtient le titre pour le plus grand plaisir de son président, Raymond Plaza. A noter que la pistarde Laëtitia Besnard (CM Aubervilliers 93) est la nouvelle championne régionale chez les départementaux dames devant Clémentine Tessier (AC Orsay) et Claire Cassier (CMA 93).

 

Photo : Loïc Manceau.

 

Lire la suite