Corbeau prend son envol

Championnat d’Île-de-France masters hommes, dames 16 ans et plus de VTT XCO à Gif-sur-Yvette :

L’EC Montgeron-Vigneux avait aligné une équipe compétitive à l’occasion du championnat d’Île-de-France VTT XCO ce dimanche à Gif-sur-Yvette (Essonne). La formation présidée par Marc Riebel revient du Bois d’Aigrefoin avec un titre de champion régional chez les masters 50 ans et plus par l’intermédiaire de Laurent Corbeau. Parti dès les premiers tours de roues, le pilote de l’ECMV a su maintenir une avance suffisante pour remporter l’épreuve dans sa catégorie devant Jérôme Tersiguel (Avenir du Val-de-Marne) et Richard Vaudran (Parisis AC 95). Auteur d’une course similaire, Vincent Lombardi (OC Gif VTT) remporte le titre chez les 40 ans et plus sur ce parcours exigeant. L’ancien sociétaire de l’US Domont devance Cédric Chartier (AV Thiais) et Yann Fromont (OC Val d’Oise) en présence de Dominique Lowe, qui animait cette journée de championnat. Chez les féminines, Roxane Porlier (RO Conflanaise) crée la sensation en remportant le classement scratch de la compétition. Les deux sociétaires de l’OC Gig VTT, Emilie et Léa Brette complètent le podium dans cette catégorie sous l’œil connaisseur de Stéphane Champion, chronométreur de l’épreuve.

 

Photo : Loïc Manceau.

 

 

Lire la suite

Nos pronos pour… Basevelles-Nogent (D1)

Basevelles-Nogent sera la seule course du week-end chez les départementaux ce dimanche en région parisienne ! Sur cette organisation du CC Coulommiers, les intérêts seront multiples avec une course dans la course, l’épreuve servant de support au championnat de Seine-et-Marne des quatre catégories de départementaux.

*** : Inizan (VC Fontainebleau-Avon),Tauveron-Hanquart (Lagny Pontcarré Cyclisme), Souman (Paris Cycliste Olympique).

** : Matrat (CC Coulommiers), Valéri (VC Vincennes), Simon (CC Nogent-sur-Oise).

* : Delacour (EC Montgeron-Vigneux), Delourme (Parisis AC 95),Pillon (La Pédale Fertoise).

 

Lire la suite

Interview… d’Enzo Panor (CSM Clamart 92)

Deuxième saison chez les juniors pour Enzo Panor ! Le pensionnaire du CSM Clamart 92 fait partie des coureurs à suivre cette année dans cette catégorie. Réputé rapide, le coureur formé à la Pédale Combs-la-Villaise est conscient des progrès qu’il lui reste encore à accomplir pour franchir un cap supplémentaire.

 

« Chercher de bons résultats sur les terrains plus vallonnés »

 

Radio Peloton : Enzo, comment jugez-vous votre première partie de saison ?

Enzo Panor : Je pense avoir fait un début de saison correct malgré une fin de préparation hivernale compliquée dû à une mauvaise chute à l’entraînement le 17 janvier. Dans la foulé j’ai eu une infection au Covid-19 pour la seconde fois. J’ai donc dû laisser le vélo de côté pendant une vingtaine de jours. J’ai pu reprendre l’entraînement à partir du 6 février, une semaine avant le stage du club qui m’a permis de remettre en route. En sortant de ce stage je vais chercher une 2eme place en 3eme catégorie à Couffé (Loire-Atlantique).

Radio Peloton : Vous avez pas mal brillé dans l’ouest de l’Hexagone…

Enzo Panor : J’ai ensuite terminé à la 7eme place du Grand Prix de Châtellerault en Fédéral juniors, 30eme sur la Bernaudeau junior UCI et une sélection avec le comité régional pour la première manche de coupe de France.

Radio Peloton : Sur quels points devez-vous encore travailler ?

Enzo Panor : Il faut que je m’améliore sur des efforts longs et surtout en contre -la- montre, qui est actuellement mon talon d’Achille.

 

Radio Peloton : Quelle place a le CSM Clamart 92 chez les juniors ?

Enzo Panor : Sur le début de saison, on est en-dessous collectivement par rapport à d’autres équipes. On commence néanmoins à bien progresser et le récent Tour des Yvelines du 8 mai dernier en est un exemple. On a souvent été placés. Il faut maintenant que l’on concrétise les choses notamment sur de belles épreuves par étapes comme la Martial gayant 2,3,J, le Tour de l’Eure juniors, le Tour du Bouchaud 2,3,j.

Radio Peloton : Sur quels aspects pensez-vous avoir progressé ?

Enzo Panor : Par rapport à l’année dernière j’ai progressé en bosse mais il faut encore travailler pour chercher de bons résultats sur les terrains plus vallonnés.

Radio Peloton : Vous faites l’impasse sur la piste cette année…

Enzo Panor : Cette année je ne vais pas faire de piste, seulement de la route et j’avais pour objectif de participer à des coupes de France avec le comité régional, aller chercher de bons résultats sur les fédérales juniors et UCI. Enfin, j’espère participer au championnat de France sur route, en Normandie. Je n’ai pas vraiment de rêve pour 2022, je veux juste prendre du plaisir sur le vélo et aller chercher des résultats quand la forme est au rendez-vous.

 

Photo : Loïc Manceau.

Lire la suite

Interview de… Juliette Mahé (Issy Triathlon)

« Trouver un club de vélo pour tenter l’expérience »

 

Juliette Mahé a découvert les compétitions de vélo à l’occasion du championnat de France Universitaire disputé au début du printemps du coté de Caen (Calvados). Licenciée au club d’Issy Triathlon, la Francilienne pourrait tenter l’expérience de nouvelles courses cyclistes à l’avenir.

 

Radio Peloton : Juliette, depuis combien de temps pratiquez-vous le vélo ?

Juliette Mahé : C’est très récent. En effet je suis triathlète avant tout, cela fait dix ans que je pratique ce sport enchainant natation, vélo et course à pied. Donc j’ai toujours pratiqué le vélo, mais pas exclusivement. Et c’est seulement cette année, dans le cadre universitaire, avec ce championnat de Allemagne que j’ai débuté le cyclisme en compétition.

Radio Peloton : Pourquoi cette participation au championnat de Allemagne Universitaire ?

Juliette Mahé : Triathlète au club d’Issy Triathlon depuis de nombreuses années, ma discipline préférée a toujours été le vélo. Bien que cela demande plus de temps d’entrainement que la natation ou la course à pied, j’ai toujours eu plus d’appétence pour le cyclisme. Et en compétition pareillement, j’adorais la partie vélo et c’est là où j’avais le plus de facilité. Quand Lionnel Le Gall, coach notamment de natation et de cyclisme à l’Université Paris 2 Assas m’a parlé de la section cyclisme cela m’a plu. Nous avions pour objectif ce championnat de Allemagne universitaire où nous avons présenté deux équipes. C’était l’objectif de la section.

 

Radio Peloton : Vous avez donc découvert le championnat de France Universitaire…

Juliette Mahé : C’était même ma toute première compétition de cyclisme tout court (sourires).
Je retiens tout d’abord que j’ai adoré cette discipline en compétition, notamment le contre-la-montre individuel le matin. Je ne pensais pas prendre autant de plaisir, seule sur mes prolongateurs. Je retiens également le format atypique de la course en équipe l’après-midi. Ce contre-la-montre en équipe, enchainé avec deux montées et un sprint, c’était assez surprenant, mais sympa en définitive.Plus généralement j’ai pris beaucoup de plaisir sur cette course et pense m’intéresser d’avantage au cyclisme en compétition.

Radio Peloton : Qu’est-ce qui vous a manqué pour espérer obtenir de meilleurs résultats ?

Juliette Mahé : En premier lieu l’expérience, ce n’était qu’une première. Et je pense qu’il m’a également manqué de l’entrainement général, surtout sur ce genre de format contre la montre. Je roule très rarement seule.

Radio Peloton : Quels sont vos prochains sportifs ?

Juliette Mahé : Pour l’instant je prépare l’Half Iron Man de Nice, fin juin. C’est un triathlon longue distance incluant 90km de vélo dans l’arrière-pays niçois, donc autant dire que ça monte ! Et pourquoi pas parallèlement à cela me trouver un club de vélo pour tenter l’expérience et voir si je peux m’y plaire et progresser dans ce sport.

Radio Peloton : Vous avez également un projet scolaire en parallèle…

Juliette Mahé : Je suis actuellement en Master 2 de droit des affaires à l’Université Paris 2 Assas, dans un cursus réservé aux sportifs. Ce cursus, en plus de me permettre de poursuivre mes études et de pratiquer mon sport, m’offre la possibilité de me professionnaliser. En effet, je suis en alternance depuis plus de deux ans dans un cabinet d’avocat parisien. L’objectif étant de devenir avocate.

 

Lire la suite

Nos pronos pour… Cléry-en-Vexin (D1/D2)

C’est une grande journée de vélo qui est attendue dimanche 8 mai du côté de Cléry-en- Vexin (Val d’Oise) ! Sur cette organisation de la Roue d’Or Conflanaise, ce sont près de 400 coureurs qui vont s’affronter toute la journée respectivement dans la catégorie des minimes, cadets , D3/D4, D1/D2. Sur un circuit usant, le vent pourrait avoir son rôle à jouer.

 

*** : Fouyer (US Ezanville-Ecouen),Le Bourhis (Parisis AC 95), Merlette (AS Soisy-Enghien-la-Barre).

** : Delourme (Parisis AC 95), Meunier (Team Bike Saint-Prix), Perigois (Team Bike-Saint-Prix).

* : Fillez (ES Gervais-Lilas), Rotger (US Mauloise), Saccomandi (AC Val d’Oise).

 

Lire la suite

Boulahoite à la conclusion

Sermaise (3e catégorie) :

Pas de trêve pour les cyclistes franciliens en ce jour de 1er mai ! Près de 70 coureurs étaient au départ de l’épreuve de Sermaise, support du championnat de l’Essonne 3e catégorie et juniors. Quentin Mullois lance les hostilités dans le premier tour. Le coureur de l’EC Montgeron-Vigneux occupera l’avant de l’épreuve jusqu’à la mi-course après avoir compté près de deux minutes d’avance. Le protégé du président Marc Riebel est rattrapé par Flavien Marec (Lagny Pontcarré Cycliste) qui réalisera lui aussi un numéro de soliste en se débarrassant de ses compagnons de contre à l’image de Jérémy Gouillon (Team Peltrax-CSD) ou encore Guillaume Soulé (US Métro-Transports). Dans le peloton on assiste à une course par élimination sur ce parcours pour hommes forts. La décision se fait finalement dans l’avant dernier tour sous l’impulsion de Rayan Boulahoite. Le pensionnaire d’Argenteuil VS 95 revient dans le final sur Marec avec d’autres coureurs. C’est finalement un sprint en petit comité qui va déterminer le vainqueur. A ce jeu-là. Boulahoite l’emporte au forceps devant Lucas Tondo (USMT) et Marec. Le prix d’équipe revient à l’US Métro Transports tandis que les titres départementaux sont empochés par Manu Guerinel (VC Etampes) en 3e catégorie et Quentin Mullois (ECMV), chez les juniors.

 

Photo : Loïc Manceau.

 

Lire la suite