Retour sur le championnat de France de polo-vélo

Organisée par le PAC 95 samedi 16 et dimanche 17 juin dernier au Plessis-Bouchard, la phase finale du championnat de France 2018 de polo-vélo a vu les Pédales Varengevillaises 1 décrocher leur 3ème titre consécutif de champions de France de polo-vélo sous un beau soleil durant les deux jours de la manifestation.

Pour cela, les Normands ont facilement remporté leur demi-finale le samedi 16 juin face aux Girondins de l’A.S.C. Pessac Alouette sur le score de 14 buts à 3. Les autres Normands de cette phase finale, les Havrais du V.C. Frileuse-Sanvic, ont eu plus de mal pour se qualifier en ne battant que par 4 buts à 1 les Franciliens du Parisis Athletic Club 95 (qui avait déjà bien accroché les Sanvicais en qualification en ne s’inclinant dans les toutes dernières minutes de jeu sur le score de 8 à 10).

Dimanche fût le jour de toutes les finales avec, en levée de rideau, le match pour les 5ème et 6ème places entre l’équipe 2 des Pédales Varengevillaises et les nouveaux venus dans ce championnat, l’Entente d’Ile-de-France (composée de joueurs du Paris Cycliste Olympique, de l’U.S. Métro Transports et de l’U.S. Alfortville). Avantage aux Normands, une fois de plus, sur un score final plus serré que lors des phases qualificatives : 5-1 (2-0 à la mi-temps).

Pour la médaille de bronze, les locaux du PAC 95 ont dominé territorialement contre l’équipe de Pessac durant la 1ère mi-temps. Mais dominer n’est pas marquer et encore moins gagner. Les Nouveaux Aquitains ont bien posé leur jeu sans paniquer et l’ont emporté 5 buts à 2 en venant finalement à bout d’une équipe valdoisienne en devenir.

Enfin, lors de la grande finale pour les médailles d’or et d’argent, le V.C. Frileuse-Sanvic a montré sa force collective en tenant bien au score l’autre équipe de Seine Maritime. Mais les individualités des Pédales Varengevillaises ont fait la différence avec plusieurs buts marqués en jonglant (c’est-à-dire avec la balle rebondissant sur le maillet), à l’image de Billy Quibel, meilleur buteur du week-end.

 

Merci à Alain Derly pour le communiqué.

Lire la suite

La Cipale au rythme de la nuit

Il y avait un petit parfum d’été mercredi dernier à l’occasion de la nocturne de la Cipale (Paris). Quelques heures auparavant, les jeunes des écoles de vélo s’étaient affrontés sur cette même piste qui a vu notamment des arrivées du Tour de France ou encore plus récemment la Journée de l’Américaine. Près d’une quarantaine de coureurs se sont succédés dans les quatre catégories dont une poignée de féminines de l’Avenir du Val-de-Marne, du CSM Puteaux et du CSM Villeneuve-la-Garenne. A domicile, le Paris Cycliste Olympique avait également aligné des coureurs en la personne du duo Vincent Blanca, Michel Vanvynckt en 1ère catégorie sous l’œil avisé de leur directeur sportif Jorge Zuluaga Pineda et de leur président Christian Masola. L’ES Stains était aussi en nombre avec Laurent Liger et Jean-Pierre Siger. Lucien Bouniol en tant qu’arbitre, les concurrents ont disputé une individuelle d’ouverture avant un omnium composé d’une élimination, d’une course aux points et d’un scratch, le tout dans une ambiance conviviale et un radieux soleil.

Lire la suite

Montgeron fête le vélo

Il y a des communes sur la région parisienne où le vélo est fêté ! C’était le cas du côté de Montgeron (Essonne), dimanche dernier à l’occasion de la Fête de la Randonnée où de nombreuses animations autour de la petite-reine étaient proposées à cette occasion. Animée par Antoine Poncet, cette journée a permis aux petits et grands de découvrir cette pratique au cours des diverses activités ludiques du jour proposées. Les clubs de l’Amicale Cyclo Sénart et de l’EC Montgeron-Vigneux ont également été mis en avant , tout comme les activités de marche et randonnées proposées par les diverses associations de la ville. Une bien belle journée proposée par la ville qui a accueilli le départ de la dernière étape du Tour de France l’an dernier.

Lire la suite

Les cyclistes français à Fontainebleau !

La FFC et le Ministère de la Défense ont présenté, hier au CNSD de Fontainebleau (Seine-et-Marne), les  cyclistes de toutes disciplines de la FFC qui font partie du programme « sportifs de haut-niveau de la Défense ».

Cette cérémonie  s’est tenue en présence de Michel Callot, président de la Fédération Française de Cyclisme, Christophe Manin, Directeur Technique National de la FFC, et Hervé Piccirillo, Haut-Commissaire aux Sports de l’Armée.

Retrouvez ci-dessous la liste des cyclistes considérés comme des « sportifs de haut-niveau de la Défense »:

· Louis Pijourlet (route et piste).
· Maxime Bonsergent (route et cyclo-cross).
· Coralie Demay (route et piste).
· Sébastien Vigier (piste).
· Morgan Kneisky (route et piste).
· Laurie Berthon (route et piste).
· Sylvain André (BMX).
· Jérémy Rencurel (BMX).
· Romain Mahieu (BMX).
· Axelle Étienne (BMX).
· Séverine Éraud (route).
· Juliette Labous (route).
· François Pervis (piste).
· Michaël D’Almeida (piste).
· Pascale Jeuland (route et piste).

 

Photo et communiqué : Fédération Française de Cyclisme.

Lire la suite

Championnat d’Île-de-France U19 de polo-vélo

Le PAC 95 a repris le titre qui lui avait échappé en 2017, celui de champion d’Ile-de-France des -19 ans en polo-vélo.

Sur le stade Auguste Delaune d’Argenteuil, la jeune équipe entraîné par Oliver Truc n’a pas tardé par dominer une équipe mixte composée de joueurs d’Alfortville, d’Argenteuil, de Paris et du Métro.

La semaine à trou avec 2 jours fériés qui a précédé ce championnat des -19 ans aura poussé certains parents à partir en week-end prolongé avec leur progéniture. C’est ce qui a empêcher l’U.S. Alfortville, le Paris C.O. et l’Argenteuil V.S.C. 95 de présenter une équipe complète chacune.

Les éléments restants, rassemblés au sein d’une même équipe avec l’unique joueur de l’U.S.Métro Transports aura résisté à peine un quart d’heure sur ce match d’une heure.

Si cette équipe mixte a répondu du tac au tac à l’ouverture du score du PAC 95, l’efficacité de Nicolas Pruvot et de Mathis Sellier en attaque aura eu raison de la défense adverse.

Le score final, 11-5 en faveur du PAC 95, parle de lui-même. L’équipe mixte coachée par Alain Derly pour l’occasion aura couru après le score durant toute la partie.

Notons le non des buteurs : Nicolas Pruvot (7 buts), Mathis Sellier (3 buts) et Manon Gamracy (1 but) pour le PAC 95, Jerrom John Baptist (U.S. Alfortville, 3 buts) et Victor Grézaud (U.S. Métro Transports, 2 buts) pour l’équipe Alfortville-Argenteuil-Métro-Paris.

 

Merci à Alain Derly pour le communiqué.

Lire la suite

Trophée Kidam à la Cipale

Le vélo dans tous ses états

L’équipe de Radio Peloton était du côté de la Cipale (Paris), le 26 mai dernier ! Pas forcément pour faire une séance de bronzage, quoique le temps était propice mais dans l’optique du Trophée Kidam, un rendez-vous annuel réunissant tous les types de vélos novateurs. Pour l’occasion, la trentaine de participants a pu s’essayer et pratiquer différentes disciplines du cyclisme sur piste à l’image du kilomètre ou du 200 mètres lancés dans une ambiance conviviale prônée par l’organisateur HPV France dans le cadre bucolique et historique du Vélodrome Jacques Anquetil, dernière enceinte de plein-air à Paris. Certaines photos de l’évènement sont à retrouver sur notre page Facebook « Radio Peloton » ou dans le groupe « La Renaissance de la Cipale ».

 

Photo : L.M. 

Lire la suite

Communiqué de presse

Rassembler fait mieux qu’opposer !

Tous usagers confondus, la circulation en particulier citadine est de plus en plus tendue. En cause,
une cohabitation entre usagers rendue de plus en plus difficile par les engorgements que subissent
les automobilistes, et dont tentent de se sortir les usagers de deux-roues, motorisés ou non. Quitte à
parfois ignorer les règles de bonne conduite, ce qui signifie d’abord le respect d’autrui, et aussi le
respect de règles. Une situation jugée insupportable par beaucoup, qui tentent d’apporter leurs
propres réponses à ce problème. Résultat, on voit tant sur les réseaux dits sociaux que dans les
médias de plus en plus de dénonciations des uns par les autres… et réciproquement. Pour quel
résultat ? Du buzz, et rien que du buzz. Opposer les gens n’a jamais rien apporté de bon, surtout que
personne n’apporte de réelle solution. Pour s’en convaincre, celles et ceux qui ont vu l’émission
« Envoyé Spécial » de jeudi 24 mai ne peuvent que le constater : il ne s’agit que de dénoncer les
comportements déviants, sans jamais chercher à produire les bons exemples!
Pourtant, trois associations d’usagers, la Fédération française des motards en colère, 40 millions
d’automobilistes et Mon vélo est une vie ont décidé de travailler ensemble à faire avancer les choses.
Convaincues de ce que le respect mutuel et le partage de la route sont les pierres angulaires d’une
évolution positive vers une entente des différents usagers de la route, nos trois associations,
travaillent ensemble à l’élaboration d’une proclamation initiale en faveur du partage de la route et
vont continuer à oeuvrer dans ce sens, tant en interne qu’en externe. Pour mémoire, la FFMC et 40
millions d’automobilistes siègent également aux côtés d’autres associations au Conseil national de
sécurité routière (CNSR), dont les travaux dans ce sens de partage de la route peinent à trouver
l’écho qu’ils devraient mériter du côté des pouvoirs publics.
Ensemble, nous sommes plus forts et c’est unis que nous ferons évoluer les choses, par l’information,
l’éducation plutôt que par la dénonciation des uns par les autres comme on le voit dans les réseaux
sociaux ou dans les médias, ou que la sanction par des forces de l’ordre bien insuffisantes pour
assumer leur mission.

 

Merci à Téodoro Bartuccio pour le communiqué.

Lire la suite

Interview… d’Amandine Laclare (Pédale Combs-la-Villaise)

Seule féminine de la Pédale Combs-la-Villaise chez les cadettes, Amandine Laclare s’est confiée à l’équipe de Radio Peloton sur son début de saison.

 

« La piste me plaît tout autant que la route « 

 

Radio Peloton : Amandine, quel bilan tires-tu après trois mois de compétition ?

Amandine Laclare :Mon début de saison est plutôt satisfaisant, en essayant de rester au maximum dans les premières d’île- de -France. Je me suis aussi diversifiée, faisant maintenant de la piste, un autre concept qui me plaît tout autant que la route.

Radio Peloton : Tu privilégies les courses féminines sur la région parisienne…

Amandine Laclare : Les courses féminines sont un beaux progrès pour le cyclisme féminin qui, il y a encore quelques années, n’était pas aussi développé. Les courses féminines sont complètement différentes de celle avec les garçons, les efforts, les tactiques de courses ou encore le nombre de participants est plus compliqué quand nous devons courir avec eux.

 Radio Peloton:  Qu’est ce qui te manque pour le moment afin d’obtenir de meilleurs résultats ?

Amandine Laclare : Selon moi, il me manque encore des entraînements et des coéquipières avec qui la course serait mieux gérée.

 

Radio Peloton : Que vises-tu sur le mois de juin ?

Amandine Laclare : Le mois de juin sera compliqué pour moi à cause du bac mais je ne perdrais pas l’objectif de faire un maximum de courses, féminines ou mixtes, et j’espère de pouvoir en gagner une.

Radio Peloton : Un mot sur le début de saison de tes coéquipiers de la PCV ?

Amandine Laclare : Je suis très fière de mes coéquipiers qui se donnent au maximum à chaque course. Malgré leurs études ou leur travail, ils arrivent à faire des performances qui m’impressionneras toujours autant.

Radio Peloton : Est-ce ta dernière saison à la Pédale Combs-la-Villaise ?

Amandine Laclare :C’est une possibilité que je garde dans un coin de ma tête. Il est vrai que rejoindre une plus grosse structure féminine serait bénéfique pour ma progression. L’avenir nous le dira.

 

Lire la suite

Interview… D’Alexandre Roma

Cela fait des années maintenant qu’Alexandre Roma écume les courses de vélo avec son appareil ! A 47 ans, l’Altoséquanais reste toujours aussi passionné par la petite-reine.

« Restituer ce que je vois »

Radio Peloton : Alexandre, depuis combien de temps fais-tu des photos sur les courses de vélo ?

Alexandre Roma : En fait j’ai réellement démarré la photo le jour où j’ai commencé à faire des photos de courses de vélo, en 2010. Avant cela se limitait aux photos de vacances.

Radio Peloton : Tes deux fils, Julian et Jérémy ont débuté le cyclisme au CSM Puteaux…

Alexandre Roma : C’est grâce à mes deux fils qui ont eu un jour l’idée saugrenue de s’inscrire dans un club de vélo pour en faire leur sport (sourires). Au départ, je prenais des photos de mes enfants pour garder des souvenirs. Très vite je me suis pris au jeu. Je me suis passionné pour les courses cyclistes, ce qui n’était pas le cas auparavant, et, parallèlement j’ai pris goût à vouloir immortaliser ce à quoi j’assistais et raconter en image le déroulement des courses.

 

Radio Peloton : Qu’est ce que tu aimes dans la photo de vélo ?

Alexandre Roma : Mon plaisir est simplement d’assister à un événement et d’essayer de restituer ce que je vois. Je ne suis pas un professionnel, je n’ai pas de technique, je fais cela au feeling, juste pour le plaisir. Même si aujourd’hui j’essaie de réfléchir un peu plus à ce que je fais : je joue avec les réglages de l’appareil, je fais attention au cadre, à la lumière, au rendu de la photo avec le post-traitement, etc.. Les photos que je vais poster vont être vues, parfois appréciées, certains mêmes vont me laisser un message pour me le dire !
Et puis aujourd’hui j’essaie autant que possible de suivre les courses auxquelles participe Jeremy, mon fils, cela me permet de vadrouiller aux quatre coins de la France (dixit Loïc !)
Tout cela est un plaisir !

Radio Peloton : Quels sont tes plus beaux souvenirs sur les courses cyclistes ?

Alexandre Roma : J’ai plein de bons souvenirs. Je pense notamment à mes expériences sur moto, être dans la course c’est magique, ou à l’émotion quand on photographie une arrivée et que c’est son fils qui lève les bras .Il n’y a pas vraiment de mauvais moment, à part peut-être avoir ratée la photo de l’arrivée ! Même quand les conditions climatiques sont difficiles par exemple je prends plaisir à prendre des photos.

Radio Peloton : Tu es également présent sur d’autres sports que le vélo…

Alexandre Roma : De temps en temps je photographie la course à pied. Ça, c’est « à cause » de ma femme qui est une mordue de Running. J’aime bien, c’est différent. L’objectif n’est pas de restituer le déroulé de la course mais plutôt de figer des moments. Sur un marathon par exemple il peut y avoir jusqu’à 50000 participants, je vais donc chercher dans un premier temps à avoir les champions ensuite, je vais shooter un peu au hasard, je vais cibler les postures particulières, les tenues improbables, les comportements, les grimaces.

Radio Peloton : Quel serait ton plus grand rêve en tant que photographe ?

Alexandre Roma : J’ai plein de rêves de photos, mais pour rester sur le thème du cyclisme, j’aimerai bien intégrer une équipe professionnelle le temps d’une grande course à étapes et en faire un reportage photos.

Radio Peloton : Quel regard portes-tu sur l’évolution de la photographie sportive à travers les réseaux sociaux ?

Alexandre Roma : J’ai commencé à faire de la photo en même temps que l’essor des réseaux sociaux, c’est donc naturel pour moi de poster et de partager. Et c’est cela qui est intéressant, on peut partager avec le plus grand nombre. Et c’est cela qui est intéressant, on peut partager avec le plus grand nombre. Seule contrainte, être réactif, ce qui, pour ma part, n’est pas toujours le cas .Je poste quand je peux et j’arrive parfois bien après la bataille. D’autant plus qu’il y a une forte concurrence !! Il y a de plus en plus de bons et surtout de très bonnes photographes sur les courses. Je trouve cela plutôt cool qu’il y ait plein d’images de courses (ou autre) sur le net.

 

Photo : Martial Denais.

Lire la suite

Divers brèves

Cyclisme sur piste :

André Michaeli (AAOC Wissous) a pris la 2e place de la course individuelle 2e catégorie (Ufolep) de la Cipale (Paris), le 14 avril.

Eric Badin (AAOC Wissous) s’est imposé sur l’individuelle 3e catégorie (Ufolep) de la Cipale (Paris), le 31 mars.

Guillaume Lefrancois (CC Saclay)
a remporté l’individuelle 2e catégorie (Ufolep) de la Cipale (Paris), le 24 mars.


Christophe Hamon (EC Montgeron-Vigneux)
sera au départ de la course D4 de Choisy-en-Brie (77), samedi.

Lire la suite