Un nouveau concept store vélo à Paris !

Le Storm Cycling Club fait son apparition dans le paysage francilien ! Concept Store imaginé par Hugo, la structure est basée sur Paris dans le 5e arrondissement du côté de la Rue Cardinal Lemoine. « Je suis issu d’une famille passionnée par le vélo, c’est un virus qui se transmet de génération en génération , j’ai une formation de mécanicien cycle puis suis parti quelques temps en Australie, j’ai vu que ce concept d’une structure complète autour du vélo était très présente dans le pays, mais pas forcément en France. A mon retour dans l’Hexagone, nous avons décidé de nous lancer dans cette aventure » développe Hugo Retif tout en précisant les contours de son projet. « Nous proposons un accompagnement complet et personnalisé quelque soit le type de pratiquants. Nous avons des home-trainers qui permettent une pratique individuelle et collective. Nous proposons aussi un espace de vente d’articles de vélo et de snacking ainsi qu’un coin cocooning où nous diffusons les courses de vélo notamment les grands tours ». En ce début du Tour de France, l’équipe du Storm Cycling Club a un avis bien tranché sur un possible scénario pour le classement final. « Nous risquons d’assister à un duel entre le UAE-Team Emirates de la Jumbo-Visma. Cette dernière possède une équipe solide capable de s’adapter à tous les terrains » se lance Hugo Rétif qui souhaite développer le Storm Cycling Club à d’autres localités en France.

 

Photos : Storm Cycling Club. 

Lire la suite

Interview … d’Etienne Lutaj (Parisis AC 95)

Le Parisis AC 95 fait partie des meilleures formations franciliennes depuis de nombreuses années voire décennies. La structure présidée par Pascal Noël possède dans ses rangs des coureurs formés au club et d’autres venus rejoindre l’aventure cyclistes des val d’oisiens à l’image d’Etienne Lutaj, 25 ans.

 

« Je suis très heureux de pouvoir encore faire du vélo ! »

 

Radio Peloton : Etienne, depuis combien de temps pratiquez-vous le cyclisme en compétition ?

Etienne Lutaj : J’ai commencé le vélo en compétition le 28 juillet 2019, à la course de Pamfou (Seine-et-Marne), en D2, il y a presque trois ans déjà ! J’avais fait deux cyclosportives avant en non- licencié, notamment la Jacques Gouin (Essonne) qui reste ma course préférée !

Radio Peloton : Vous portez les couleurs du Parisis AC 95 depuis bientôt trois saisons…

Etienne Lutaj : J’ai commencé au Courbevoie Sports Cyclisme  (Hauts-de-Seine) présidé par Lucien Bouniol. C’est une période durant laquelle je garde beaucoup de bons souvenirs. Je suis au PAC 95 depuis octobre 2020, c’est donc ma deuxième saison chez les verts et noirs. Il y a une bonne ambiance, je m’entends bien avec mes coéquipiers et je suis très heureux dans ce club. On a une équipe forte et très soudée. Je n’ai aucun complexe à rouler pour mes coéquipiers, avec des gars aussi forts dans mon équipe, notamment en 2e catégorie, je me sacrifie sans problème. C’est aussi un club qui partage mes valeurs, notamment pour la tolérance zéro concernant le dopage. Enfin, j’en profite pour remercier le président Pascal Noël ainsi que tous les bénévoles pour leur investissement personnel !

Radio Peloton : Comment jugez-vous votre première partie de saison ?

Etienne Lutaj : J’ai coupé ma saison en trois blocs, le premier exclusivement sur piste du 14 novembre au 23 janvier, le deuxième du 3 avril au 17 juin exclusivement sur route et un troisième commencera le 14 juillet à Coulommiers jusqu’à mi-octobre où je vais essayer de faire un mix de route et de piste ! Globalement, je dirais que la première et la deuxième partie sont à la fois très encourageantes en terme de forme physique et un peu frustrantes en terme de résultats.

 

Radio Peloton : Quel est votre moment fort de cette première partie de saison ?

Etienne Lutaj : C’était le 23 janvier au vélodrome de Roubaix (Nord) en 1-2-3-j. Mon résultat ne restera pas dans les mémoires, mais j’ai couru avec panache sans compter le nombre d’attaques et j’ai fait mal à tout le monde même aux meilleurs, c’est un bon souvenir je n’ai jamais eu d’aussi bonnes jambes et je me suis rarement autant amusé sur un vélo ! C’était ma dernière course de ce premier bloc qui aurait dû aller jusqu’à début mars mais il a été arrêté prématurément à la suite d’un petit malaise cardiaque trois jours après cette course. J’ai aussi gagné en Ufolep 1 à la Haute-Maison (Seine-et-Marne), le 16 avril après deux mois de pause.

Radio Peloton : Vous devez donc encore progresser sur de nombreux points…

Etienne Lutaj : Notamment les virages (sourires). Je dois progresser sur l’aspect technique, mieux piloter, mieux frotter, mieux me placer dans un peloton. Cela dit j’ai beaucoup progressé cette année par rapport à ma saison catastrophique de l’an dernier où j’enchainais les chutes, mais y’a encore un peu de progrès à faire de ce côté.

Radio Peloton : Avec quelle motivation abordez-vous la deuxième partie de saison ?

Etienne Lutaj : J’ai retrouvé de bonnes jambes sur route en juin mais pas encore aussi bien que cet hiver sur le parquet, donc pour la suite de la saison j’aimerais bien retrouver ces sensations et pourquoi pas gagner sur route en 3e catégorie FFC ou faire un podium sur piste en 1-2-3. Après, sachant qu’en février je ne savais pas si j’allais avoir le droit de reprendre le sport, l’objectif principal pour moi c’est donc de prendre du plaisir et je suis très heureux de pouvoir encore faire du vélo !

 

Photo : Loïc Manceau. 

Lire la suite

Le Punch Cycling ouvre ses portes !

Choisy-le-Roi va vibrer au cours des prochaines années au rythme du Punch Cycling ! Dirigée par Patrice Lerus, la structure a été inaugurée le 1er juillet dernier en présence de nombreux élus dont le maire de la commune Tonino Panetta. Le Punch Cycling propose un ensemble d’activités liées au vélo pour les initiés et les non-initiés avec notamment une salle dédiée au spinning (vélo en salle) ainsi qu’une autre salle pour le vélo connecté. La structure propose aussi une boutique de vente d’accessoires de vélo, des salles dédiées aux massages, un espace de restauration ainsi que des salles de réunions et un atelier de réparation de cycles, le Solipunch. Le Punch Cycling s’affiche comme un concept novateur dans le département. Également au programme de la structure ,des sorties de randonnées cyclistes auront pour but la découverte du patrimoine régional et hexagonal. Situé à proximité de la gare RER de Choisy-le-Roi, le Punch Cycling est facile d’accès aussi bien par les axes routiers qu’en transport en commun.

Photos : Loïc Manceau. 

 

Lire la suite

Nos pronos pour… Le Pin (D1/D2)

Les épreuves départementales vont s’enchainer dans le département de la Seine-et-Marne au cours des deux prochains mois ! Une partie du peloton francilien se retrouvera ce dimanche sur la course du Pin  lors d’une course D1/D2 qui ne fera pas le plein avec seulement une cinquantaine de coureurs au départ sur cette organisation du Stade de l’Est Pavillonnais.

*** : Benhamou (AV Thiais), Charlot (La Pédale Fertoise), R.Malet (EC Montgeron-Vigneux).

** : A.Bontour (Team Cyclistes Echappée), Buffier (EC Montgeron-Vigneux), Misson (Team Cyclistes Echappée).

* : Bertoldi (EC Aulnay), Boukada (EC Montgeron-Vigneux), Lejeune (Pédale Fertoise).

 

Lire la suite

Une réussite pour la finale de la coupe régionale VTT FFC !

La coupe d’Île-de-France FFC a rendu son verdict à l’occasion de la cinquième et dernière manche à Varreddes, le 26 juin dernier. Sur cette organisation de l’ESC Meaux présidé par Pascal Lignier ce sont près de 120 concurrents qui ont parcouru les routes de ce tracé bien connu des pilotes franciliens. Locale de l’épreuve et pensionnaire du club organisateur, Flavy Presta a confirmé sa suprématie dans la catégorie des minimes filles en s’imposant une nouvelle fois tout comme Pierrick Vaze (VC Fontainebleau-Avon) qui remporte aussi l’épreuve dans la catégorie des minimes hommes. Club historique du département, l’ESC Meaux organisera une nocturne réservée aux départementaux à l’occasion du Grand Prix Cycliste du Soldat de la Marne, le 22 juillet prochain.

Photos : ESC Meaux.

L’actualité du club est à suivre sur ses réseaux sociaux :

Facebook : EscMeaux77100
Instagram : E.S.Cmeaux

 

 

Lire la suite

Interview de… Benjamin Rousseau (US Métro-Transports)

Entre le vélo et Benjamin Rousseau, c’est une histoire d’amour qui dure ! A 18 ans, le polyvalent coureur francilien continue à prendre beaucoup de plaisir dans ce sport sous le maillot de l’US Métro-Transports. Le protégé du président Rémy Turgis s’est récemment distingué en remportant le titre de champion de Paris dans la catégorie des juniors sur le circuit Nexter de Satory (Yvelines), le 5 juin dernier.

« Apporter mon aide au maximum pour mes coéquipiers »

 

Radio Peloton : Benjamin, cela fait un moment que vous portez les couleurs de l’US Métro-Transports…

Benjamin Rousseau : Cinq ans exactement. Je suis arrivé au club quand j’étais minime 1. Je pratique le vélo en compétition depuis plus de dix ans. J’ai commencé à l’âge de cinq ans après avoir essayé le football. Mais le vélo est une histoire de famille chez les Rousseau et j’ai vite été rattrapé par le virus de la petite reine (sourires).

Radio Peloton : Qu’est-ce que vous aimez à l’US Métro-Transports ?

Benjamin Rousseau : L’ambiance est très familiale au sein du club. Le président Rémy Turgis nous met dans les meilleures conditions pour que nous nous sentions bien dans la structure. Il y a aussi un réel échange entre les différentes catégories qui contribue à la bonne ambiance générale à l’USMT entre coureurs et dirigeants.

Radio Peloton : Comment jugez-vous votre première partie de saison ?

Benjamin Rousseau : Selon moi, je fais quand même un bon début de saison. En tant que junior 1, j’essaye de découvrir le maximum d’épreuves tant aussi bien à l’échelle régionale que nationale. Par exemple, cela a été un honneur pour moi de prendre le départ de la « Bernaudeau juniors » (Vendée) , une course de référence nationale dans la catégorie.

Radio Peloton : Vous brillez également en cyclo-cross, l’hiver…

Benjamin Rousseau : Lors de la dernière saison de cyclo-cross, je me suis imposé à trois reprises tout en ayant eu un petit problème de santé. Je prends du plaisir dans cette discipline, d’autant plus qu’elle a une place particulière au sein de l’US Métro-Transports. Je suis maintenant focalisé sur la suite de la saison sur route. J’ai souvent été dans le coup tant aussi bien sur les Nationales juniors que sur les courses de 2e catégorie, 3e catégorie, ce qui est rassurant pour la suite. C’est une année de découverte pour moi. Je suis également dans l’optique d’apporter mon aide au maximum pour mes coéquipiers.

Radio Peloton : Qu’aimez-vous dans le vélo ?

Benjamin Rousseau : Il y a beaucoup de choses que j’aime dans la pratique du vélo. En premier lieu, je dirais le défi physique. J’aime le fait d’être au top durant pratiquement trois heures lors des compétitions sur route. Mais le physique n’est rien sans l’aspect stratégique. Un coureur peut être très fort, mais si ce dernier ne court pas avec sa tête, cela peut devenir beaucoup plus dur.

Radio Peloton : Quelle est votre sortie de vélo préférée ?

Benjamin Rousseau : Je pratique une bonne partie de l’année la route et puis l’hiver je vais dans les sous-bois pour le cyclo-cross. Ma sortie préférée serait dans la Vallée de Chevreuse (ndlr, dans l’ouest de la région parisienne), avec mon coéquipier Jules Simon, sur les conseils de Jimmy Turgis (ndlr : entraineur dans la formation professionnelle B&B- KTM)et de son père, Rémy Turgis.

Radio Peloton : Quels sont vos objectifs pour la deuxième partie de saison Benjamin ?

Benjamin Rousseau : Je vise une sélection en équipe d’Île-de-France juniors. J’ai eu l’honneur de porter le maillot de l’équipe régionale lorsque j’étais chez les cadets, j’espère avoir l’opportunité de le refaire. J’ai aussi en tête le championnat régional à Arronville (Val d’Oise). Le maillot à fleurs-de-lys fait forcément rêver tous les compétiteurs franciliens. Enfin, je n’écarte pas l’idée de me mettre de nouveau en évidence sur quelques courses nationales chez les juniors.

 

Lire la suite

Nos pronos pour … Sannois (2e catégorie)

Le Val d’Oise va vibrer au son des dérailleurs ce week-end avec les championnats régionaux FFC minimes, cadets, juniors à Arronville et ceux des départementaux à Jagny-sous-Bois. La veille, le Prix de la Municipalité de Sannois se déroulera avec une cinquantaine de coureurs au départ. A domicile, les coureurs du Parisis AC 95 présidé par Pascal Noël seront à suivre de près sur ce circuit urbain.

*** : Guérinel (VC Etampes), Hoffmann (Parisis AC 95), Mavier (AC Boulogne-Billancourt).

** : Becot (OC Val d’Oise), Magnien (Parisis AC 95), Noël (Parisis AC 95).

* : Demanet (OC Val d’Oise), Durand (Paris Cycliste Olympique), Gautron (AV Thiais).

 

Lire la suite

Sagnier conclut le travail d’équipe

Paris 14e (1ère catégorie) :

Le Paris Cycliste Olympique reste maitre sur ses terres ! Les coureurs du président Christian Masola ont réalisé une prestation collective remarquée sur ce Prix de l’OMS de Paris 14, qui, une fois n’est pas coutume, n’a pas fait le plein en termes de participants avec « seulement » 70 coureurs au départ. Dès les premiers tours de roues, les parisiens engagent une course offensive afin d’user l’adversité. Les rouleurs Thibaut Madorre et Jérémy Roma se mettent en action tandis que l’écrémage se fait par l’arrière. La chaleur de cette nuit du mois de juin met aussi à mal certains organismes. Il faut attendre la mi-course pour avoir un groupe de six coureurs prendre le large et se disputer la victoire. Parmi eux, un seul coureur 2e catégorie en la personne du champion de France master 1 en titre, Pierre Mavier (AC Boulogne-Billancourt). Derrière, la messe est dite, aucun coureur n’a les moyens de revenir sur une échappée constituée à la pédale. Présent à l’avant, Jérémy Roma (PCO) lâche prise alors que dans les dix derniers kilomètres, le quinté de tête devient un duo constitué de Florian Maitre (Laval Cyclisme 53) et Théo Sagnier (PCO). Ce dernier s’imposera finalement avec quelques secondes d’avance sur l’ancien professionnel de la Total-Energies. Le podium est complété par Mathieu Urbain (VC Lucéen) qui prend le dessus sur ses derniers compagnons de fugue, Mavier et Loïc Forestier (Guidon Chalettois).Coup double pour le Paris Cycliste Olympique qui remporte aussi le prix d’équipe.

Photo : Gérard Briand. 

Lire la suite

Nos pronos pour… La Ferté-sous-Jouarre (3e catégorie)

Comme Paris 14 et Persan, la nocturne de la Ferté-sous-Jouarre ne fait pas le plein de participants ce vendredi. Près de 60 coureurs sont attendus sur ce parcours rythmé sur cette organisation de la Pédale Fertoise. Attention aux fortes chaleurs en cette fin de printemps qui pourrait mettre à mal certains organismes.

 

*** : Bassi (CM Aubervilliers 93),N.Riou (Nantes Caducée Club), Rolland (Pédale Fertoise).

** : Linval (Argenteuil VS 95), Marec (Lagny Pontcarré Cycliste),Mercier (AVS 95).

* : De Vido (Guidon Provinois), Diedler (VC Fontainebleau-Avon),Remond (Lagny Pontcarré Cycliste).

 

 

 

Lire la suite

Nos pronos pour… Beaumont-sur-Oise (D1/D2)

Les organisations s’enchainent dans le Val d’Oise en ce mois de juin ! A une semaine du championnat régional des départementaux, une partie des coureurs se retrouvera ce dimanche à Beaumont-sur-Oise sur une organisation conjointe de l’ES Persan et de l’US Ezanville-Ecouen. D’autres coureurs seront au départ de la première édition du Tour Allcycles organisé par Fabien Rousselin et son équipe de bénévoles.

 

*** : Delourme (Parisis AC 95), Raufflet (Pédale Fertoise), Perigois (Team Bike-Saint-Prix).

** : Bartlet (Pédale Fertoise), Ropars (US Mauloise), Fillez (ES Gervais-Lilas).

* : Gibert (ES Persan),Merlette (ASELB), Rotger (US Mauloise).

 

Lire la suite