Divers brèves

Albert Nunez (VC Brou) s’est imposé sur l’individuelle 3e catégorie (Ufolep) de la Cipale (Paris), le 2 septembre dernier.

Le Linois Anthony Turgis (Cofidis) a pris la troisième place du Tour de l’Eurométropole (Belgique), cette année.

Licencié à l’EC Montgeron-Vigneux, Kévin Le Cunff (HP-BTP-Auber 93) s’est classé 8e du Tour de Vendée, début octobre.

Anthony Baré sera toujours au VCA du Bourget l’an prochain.

Lire la suite

Interview de… Diaby Siby (Paris Cycliste Olympique)

Diaby Siby est l’une des révélations de la saison 2017 chez les départementaux ! Le coureur du Paris Cycliste Olympique s’est confié à l’équipe de Radio Peloton avant d’entamer sa première saison en 3e catégorie en 2018.

« Engranger un maximum de confiance »

Radio Peloton : Qu’est ce qui t’a amené au cyclisme de compétition ?

Diaby Siby : Au départ je faisais de la course à pied, puis j’ai dû m’arrêter suite aux blessures à répétition sur mon genou. Fin 2015 je m’achète un vélo de route et je commence à me prendre au jeu au polygone de Vincennes. Mais c’est à l’été 2016 que j’ai vraiment commencé à penser à la compétition, je me sentais bien sûr un vélo, j’avais un bon niveau donc je voulais savoir de quoi j’étais capable et à la rentrée suivante je me suis inscrit au PCO. 

 

Radio Peloton : As-tu pratiqué d’autres sports auparavant ?

Diaby Siby : Oui, la course à pied. J’ai fais du 10km jusqu’au marathon (de paris 2016) où je me suis une nouvelle fois blessé d’ailleurs. C’était la dernière fois que je courais. Dans ma « jeunesse » j’ai également fais du judo, du football et du tennis, mais je n’ai jamais vraiment accroché à ces sports.

Radio Peloton : pourquoi le PCO et pas un autre club ?

Diaby Siby : Je dois avouer que c’était un peu un choix par défaut. Je ne connaissais pas de cycliste lorsque je me suis inscrit. J’hésitais entre le Vélo Club de Vincennes, l’USM Gagny et le PCO. J’ai choisi le PCO en raison de la proximité avec mon lieu d’habitation mais aussi parce que je me souviens m’être bien tiré la bourre à plusieurs reprises avec certains adhérents sur le polygone de Vincennes.

Radio Peloton :Comment s’est passée ton intégration dans l’équipe ?

Diaby Siby :Un début d’hiver un peu délicat où je n’ai pas pu être assidu aux sorties de club en raison de mes blessures au genou. Mais lorsque j’ai pu y participer c’était très agréable, j’y ai rencontré des personnes formidables qui m’inspirent sans le savoir lorsque je sors rouler. Je pense que j’ai fais le meilleur choix concernant le club à choisir et j’y resterais donc avec plaisir.

Radio Peloton : Qu’est ce qui t’a marqué lors de tes premières compétitions ?

Diaby Siby : Je n’ai jamais été un grand fan de l’esprit compétitif, en raison du stress et de l’appréhension que cela engendrait pour moi; c’est pour cette raison que j’ai hésité à m’inscrire en club. Mais c’était jusqu’à premières compétition je me suis surpris à prendre énormément de plaisir, du plaisir à m’entraîner pour les courses mais aussi à me dépasser en compétition d’autant plus que je sais qu’il me reste une belle marge de progression. J’ai surtout été marqué par l’adrénaline des derniers kilomètres lorsqu’il y a une victoire à jouer.

 

Radio Peloton :Comment analyses-tu la saison écoulée ?

Diaby Siby : Avant de débuter la saison j’avais un objectif principal qui était de prendre du plaisir en compétition. C’est ce que j’ai réussi à faire et rien que pour cela je peux dire que j’ai vécu une saison pleine. Mais cela m’a également permis d’analyser les courses, de sentir lorsque la course pouvait se jouer, mettre en place un programme d’entraînement hebdomadaire pour arriver en forme en compétition. Enfin, c’était également une saison pour engranger un maximum d’expérience. Je vois mes bons résultats de cette année uniquement comme du bonus.

 

Radio Peloton : Comment va se passer ton intersaison ? Cyclo-cross, piste au programme ?

Diaby Siby : D’abord elle va se passer avec une bonne coupure de 3/4 semaines. Ensuite je vais essayer de mettre en place des séances de renforcement musculaire tout en reprenant la course à pied au fur et à mesure, sans recherche de performance puis je remonterais sur mon vélo début décembre a priori.

 

Photo : Gérard Briand.

Lire la suite

Divers brèves

Agostinho Ferreira (ESC Meaux) monte de la catégorie D1 à la 3e catégorie.

Benoit Delrieu (Lagny PC) passe de la catégorie D4 à la catégorie D3.

Samuel Plouhinec (Team Peltrax-CSD) a remporté le 399e succès de sa carrière à l’occasion du chrono de Tauxigny (Indre-et-Loire), le 9 septembre dernier.

Cyclisme sur piste :

Michel Eloi (VC Brou) a remporté l’individuelle 3e catégorie (Ufolep) de la Cipale (Paris), le 15 juillet dernier.

Lire la suite

Interview de… Vincent Blanca (Paris Cycliste Olympique)

Vincent Blanca est le symbole d’un Paris Cycliste Olympique triomphant chez les départementaux à l’image de la victoire collective dans cette catégorie lors des Challenges du Comité d’Île-de-France sur le circuit de Satory (Yvelines). A 44 ans, l’ancien pensionnaire du Vélo Club des Vétérans Parisiens est aussi un honorable pistard.

« Je n’ai pas assez travaillé mon sprint »

Radio Peloton : Vincent, on attendait un peu mieux de vous cette saison…

Vincent Blanca : Mon année reste assez mitigée, je m’attendais aussi à de meilleurs résultats. J’ai fait un mauvais début de saison puis quelques résultats avec des places honorables sur la fin malgré tout. Je termine l’année avec trois podiums en D1, dont deux deuxièmes places Neuilly-sur-Marne et Chevry-en-Sereine et une troisième place à Villeneuve-Saint-Denis.

Radio Peloton : Qu’est ce que vous a manqué pour remporter un succès en 2017 ?

Vincent Blanca : Je n’ai pas levé les bras cette année, j’ai eu quelques occasions mais sans réussite. Je pense qu’il me manquait un peu de confiance suite à mon début de saison catastrophique, je n’arrivais pas à finir les courses et aussi je n’ai pas assez travaillé mon sprint cette année.

Radio Peloton : Vous avez également contribué à la victoire du Paris Cycliste Olympique au Challenge du Comité d’Île-de-France chez les départementaux…

Vincent Blanca : On a de bons coureurs avec des qualités différentes, on peut monter une équipe quelque soit le type de circuit, c’est déjà une grosse force. Ensuite il y a une bonne communication entre nous avant et pendant les courses. Du coup chacun connaît son rôle et respecte les consignes, on essaye de s’adapter en fonction des circonstances de course.

Radio Peloton : Que retenez-vous de votre saison sur piste ?

Vincent Blanca : Ma saison piste est à l’image de ma saison sur route, moyenne. Avec en point d’orgue un maillot IDF masters sur la course aux points dans ma catégorie. Mais j’en suis fier même si on était pas nombreux, j’étais costaud, j’ai bien géré la course physiquement et tactiquement, ce qui est rare venant de ma part (sourires).

Radio Peloton : C’est donc votre meilleur souvenir de la saison ?

Vincent Blanca : En effet ce titre régional, et même si je n’ai pas pu aider comme je l’aurai voulu, notre victoire au Challenge du CIF. Les conditions étaient difficiles et on est l’une des rares équipes à avoir fini au complet. Enfin, mon séjour dans les Pyrénées cet été avec mon pote Eric.

Radio Peloton: Selon vous, les ambitions de DN3 du Paris Cycliste Olympique vont-elles pâtir sur les autres catégories ?

Vincent Blanca : Je pense que la DN n’aura pas d’influence sur les autres catégories, elle a un encadrement dédié. Les jeunes ont aussi leur encadrement, plus les parents qui sont présents et dans les autres catégories les coureurs sont autonomes.

Radio Peloton: On vous croisera sur piste cet hiver pour préparer la route ?

Vincent Blanca : C’est possible, niveau préparation, je vais faire la même chose que chaque année, un peu de piste, de préparation physique. Puis les entraînements hivernaux sur route avec le club.

 

Photo : Gérard Briand.

Lire la suite

Divers brèves

Frédéric Bartlet (UC Trilport) rejoint l’effectif Ufolep de la formation de Saacy Jouarre Cyclisme, pour la saison 2018.

Enzo Oizel (AC Orsay) portera les couleurs du Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys (Seine-et-Marne), en 2e catégorie l’an prochain.

Hugo Roussel (Lagny PC) passe de la catégorie D1 à la 3e catégorie.

Franck Masson (UC Trilport) rejoint l’effectif Ufolep de la formation de Saacy Jouarre Cyclisme, pour la saison 2018.

Lire la suite

Bilan de l’EC Vélizy 78 au championnat de France sur piste

L’EC Vélizy 78 avait fait une razzia lors du dernier championnat de France masters sur piste en juin dernier au Neubourg (Eure)! Retour sur la performance des coureurs yvelinois.

8 titres de champion de France individuels
2 titres par équipes et 17 podiums
L’EC Vélizy 78 : 1er club au niveau national
Les « France masters piste » organisés au vélodrome du Neubourg dans l’Eure, constituaient le 1er objectif majeur de la saison 2017 pour les coureurs de l’EC Vélizy 78.
Avec 8 titres de champion de France individuels, 2 titres de champion de France par équipes, 5 médailles d’argent, 2 médailles de bronze les pistards véliziens ont hissé le club au 1er rang de hiérarchie nationale.
Yan Dujarrier et Guy Mansio sont les hommes forts de ces championnats. Ils s’emparent de 3 médailles d’or chacun dans leurs catégories respectives (vitesse individuelle, contre la montre et Vitesse par équipe).
Les autres titres de Champions de France sont remportés par :
Jean François Garnier (Poursuite et Scratch)
Pascale Chargros, Bruno Caporossi (Vitesse)
Sébastien Théry et Geoffroy Soulaine (vitesse par équipe)

Pour Jean-Michel Richefort, Président délégué de l’ECV 78. « Ces bons résultats sont le fruit de l’assiduité de nos coureurs au vélodrome national de Saint-Quentin où ils s’entrainent régulièrement depuis 2 ans maintenant. Mais c’est aussi grâce à la bonne ambiance qui règne dans le « team masters piste ». Nous sommes tous des copains, ce qui aide à nous transcender dans les grandes occasions. Notre prochain objectif se situe en septembre pour les championnats d’Europe à Roubaix, Enfin les meilleurs iront début octobre aux championnats du monde à Los Angeles avec de réelles ambitions».

 

 

Lire la suite

Divers brèves

Philippe Wegener quitte le TCV 91 pour rejoindre l’US Pegomas (Alpes Maritime) chez les départementaux.

Didier Lesage (US Ris-Orangis) s’est classé 2e de la course D3 d’Episy (Seine-et-Marne),le 17 septembre dernier.

Tony Gallopin( Lotto-Soudal) a abandonné lors du Tour de Lombardie (Italie), remporté samedi 7 octobre par l’Italien Vincenzo Nibali (Barhain-Merida).

Kévin Le Cunff (HP-BTP-Auber 93) a pris la 33e place de Paris-Tours, dimanche 8 octobre. C’est l’Italien Mattéo Trentin (Quick Step-Floors) qui s’impose.

Lire la suite

Gautier rentre dans le Maule

Valentin Gautier est bien connu du paysage cycliste francilien ! Champion d’Île-de-France chez les cadets en 2009 à Harravilliers (Val d’Oise), l’ancien coureur du TCV VTT 91 fait maintenant le bonheur de l’US Maule Cyclisme (Yvelines). « Le club m’a contacté l’hiver dernier alors que je courrais sans licence. Je n’étais pas sûr de faire toute la saison car je reprenais et était plutôt tourné vers le triathlon que je pratique depuis deux ans »commente le coureur de 25 ans pour son plus grand bonheur. « J’ai été très agréablement surpris de L’US Maule qui nous soutient beaucoup humainement et financièrement. C’était l’idéal pour moi à un moment où je n’étais pas du tout entouré. Je suis très heureux et satisfait du club aujourd’hui et de Pierre Heroin qui est attentionné et à nos côtés ». Valentin Gautier se montre actif en cyclo-cross, discipline dont il était vice-champion d’Île-de-France chez les cadets en 2009 avec une 29e place au championnat de France la même saison dans cette discipline. « J’ai envie de bien préparer cette fois cette saison de cyclo-cross car en général je ne m’entraîne pas du tout l’hiver à part quelques footing. Cette fois j’aimerais reprendre mes plans et exercices d’entraînements pour être plus performant surtout sur la fin de saison. J’espère également gagner pour passer en 3e catégorie et retrouver mon vrai niveau » confesse l’Ittevillois qui a débuté le cyclisme dans la catégorie des minimes. Epanoui aussi bien dans sa vie professionnelle, personnelle que sportive, Valentin Gautier sera l’un des coureurs à suivre dans les sous-bois cette année.

Lire la suite

Divers brèves

Ancien coureur de l’USM Gagny, Jordan Hamon reprendra du service au sein de l’équipe de l’AS Chelles.

Michel Eloi (VC Brou) a remporté l’individuelle 3e catégorie (Ufolep) de la Cipale (Paris), le 29 juillet dernier.

Jean-Louis Borroz (CC Coulommiers) monte de la catégorie D4 à la catégorie D3.

Paul Tabary (Lagny PC) rejoindra la formation du CM Aubervilliers 93 l’an prochain.

Lire la suite

Le tuyau d’Antonin Clay (VS Chartres) à… Bessancourt (Val d’Oise)

Bessancourt (Val d’Oise), c’est dimanche. Pensionnaire du Parisis AC95 il y a encore quelques semaines, Antonin Clay a muté au VS Chartres. Le Val d’Oisien nous confie son tuyau sur l’épreuve, Souvenir Clément Le Bras.

« Sur le circuit de Bessancourt ce que j’aime c’est qu’il y a de tout ,de la forêt ou c’est vraiment dur, de la technique, c’est un très bon circuit et c’est un jour spécial pour rendre hommage à Clément que j’admirais énormément quand j’étais tout petit. Les points stratégiques de l’épreuve sont de prendre un bon départ pour ne pas être bloque dans la forêt pour pouvoir faire l’écart direct dans la forêt. Le petit plus que je conseille à tout les participants c’est de ne pas de mettre dans le rouge direct car la course est longue c’est dur , il faut garder de la lucidité pour la descente qui est très tape cul. Le circuit convient aux coureurs en forme, il y’a pas de secret. Il Faut venir sur ce cyclo cross , c’est une belle organisation et c’est en hommage à Clément »

Lire la suite