Un nouveau projet pour Dubois

Alicia Dubois intégrera un team cyclo-cross  lors de la prochaine saison dans les sous-bois ! La pensionnaire du CSM Puteaux sera pensionnaire en parallèle le Team CX 34, une nouvelle structure montée par l’ancien professionnel d’Auber 93, Morgan Chedhomme. « C’est le seul Team en France qui prône la parité homme/femme et c’est une très bonne chose ! L’équipe est composée de trois garçons et trois filles , je suis la benjamine de l’équipe . Le directeur sportif Mathieu Gaye et le manager Morgan Chedhomme sont des passionnés , ça va être une belle aventure » s’enthousiaste la protégée du président Raymond Plaza accompagnée dans cette aventure par une autre francilienne en la personne de Gwennig Le Dantec (ESC Meaux). « Mes objectifs principaux seront d’être dans le top 15 en coupe de France et de garder le titre de championne d’Île-de-France espoirs de la discipline » fixe Dubois. En attendant les cyclo-cross, l’ancienne sociétaire de l’UC Longjumeau prend son mal en patience durant cette période de confinement à la suite de la pandémie mondiale de covid-19. « La semaine j’ai des cours en ligne , donc je suis pas mal occupée, je fais aussi du renforcement musculaire , du home traîner , mais également de la course à pied avec l’application Zwift donc pour l’instant ça va » tempère l’essonnienne consciente que sa saison sur route sera grandement hypothéquée cette année. « Ça m’étonnerait que les courses reprennent avant la fin juin. C’est difficile de se projeter car on ne sait pas trop comment la situation va évoluer. Si j’arrive à courir minimum quatre fois sur la route avant la fin de saison ça sera déjà bien » évoque la championne régionale espoirs de cyclo-cross en titre, comme un poisson dans l’eau dans la formation du CSM Puteaux. « Je m’y sens bien car il y a une bonne ambiance entre les filles . En février nous avons été en Espagne faire un stage qui s’est bien passé. Cette année il y a quatre nouvelles recrues dans la DN , on a une bonne équipe dommage que la saison route soit raccourcie . Ce n’est que partie remise ».

 

Photo : Loïc Manceau.

 

Lire la suite

Divers brèves

Cyclo-cross :

Noé Castille (CC Igny-Palaiseau 91) a pris la 39e place du championnat du Monde juniors de cyclo-cross à Dubendörf (Suisse).

Cyclisme sur route :

Philippe Pezzoli (AS Corbeil-Essonnes) descend de la catégorie D3 à la catégorie D4.

Charlotte Reignier rejoint l’effectif des départementaux dames du COCF Courcouronnes pour la saison 2020.

Jean-Charles Rémy (EC Montgeron-Vigneux) monte de la catégorie D2 à la catégorie D1.

Lire la suite

Une équipe de juniors à l’OC Val d’Oise

Vainqueur des Challenges du Comité d’Île-de-France en 2e catégorie sur le parcours de Sourdun (Seine-et-Marne), l’OC Val d’Oise affiche ses ambitions pour la saison 2020. La structure nord parisienne s’est dotée d’une équipe juniors composée essentiellement de coureurs issus des rangs cadets. Spécialistes de VTT, Maxime Berthelot et Antoine Landry arrivent en provenance de l’AC Marines. Ils sont accompagnés par le pistard Pacôme Deriaux (EC Verneuil-Vernouillet Triel) et du triathlète Paul Bessière. Présent dans l’effectif val d’oisien l’an dernier, Jordan Felgueiras et Mathis Peltier ont rempilé dans la formation du président du président Hervé François. « Je voulais une équipe composée de juniors 1 pour pouvoir travailler sur deux ans » confie le directeur sportif de l’équipe, Julien Rabaud, ancien élite de 2005 à 2014. C’est un retour aux sources pour l’ancien pensionnaire du VC Rouen ou encore de l’UV Aube. « L’OCVO est un club familial avec des résultats. L’an dernier Marvin Tuil a remporté le titre régional en 3e catégorie alors que Christopher Gamez en a fait de même en 2e catégorie » poursuit le technicien val d’oisien ambitieux dans ce projet d’équipe juniors. « Nous avons pour but de devenir une référence chez les juniors en Île-de-France. Le club s’est renforcé avec l’arrivée de coureurs en 1ère et 2e catégorie sur lesquels mes juniors pourront s’appuyer prochainement ». Après un stage d’avant-saison du côté d’Aubignan (Vaucluse), les juniors de l’OCVO étaient alignés sur les Boucles-de-Seine-et-Marne, le 8 mars dernier. Une épreuve au cours de laquelle les val d’oisiens ont pu mesurer les progrès qu’ils leur restent à accomplir. « Il y a déjà des grosses structures existantes sur la région parisienne, c’est assez impressionnant de voir l’évolution dans la catégorie en l’espace de quelques années » analyse Rabaud confiant quant aux chances de réussite de ses protégés à la reprise des compétitions après la pandémie mondiale de covid-19. « Nous voulons gagner en 3e catégorie et bien figurer sur les nationales juniors. L’équipe se renforcera dès l’an prochain afin de passer un cap supplémentaire, nous avons les capacités de faire de grandes choses » affirme l’ancien troisième du Circuit des Quatre Cantons en 2011, bien décidé à installer l’OCVO parmi les équipes de référence de la catégorie.

 

 

Lire la suite

Divers brèves

Léah Ribeiro reprend les compétitions cyclistes au VC Savigny-sur-Orge pour la saison 2020.

Anthony Turgis (Total-Direct Energie) a pris la deuxième place de la première étape du Tour du Haut-Var, le 21 février dernier. L’ancien coureur du VC Etampes a terminé également treizième de Kuurne-Bruxelles-Kuurne, cette année.

Alexandre De Combiens est licencié dans l’équipe D2 de l’EC Montgeron-Vigneux cette année.

Cyclisme sur piste :

Le Palaisien Sébastien Vigier (US Créteil) a pris la onzième place sur le keirin et la quatrième sur la vitesse par équipe lors du championnat du Monde sur piste conclut à Berlin (Allemagne), cette année.

Lire la suite

Eugène en attente

Stéphane Eugène prend son mal en patience ! Comme beaucoup de compétiteurs, le pensionnaire de Team la Grande Vigie en Ufolep et de l’EC Montgeron-Vigneux en FFC, se retrouve privé de compétitions suite à la pandémie mondiale de covid-19. « J’ai une forme de chance de pouvoir faire du vélotaf donc je fais des séances courtes mais intenses pour essayer de garder la forme » confie le vainqueur de la nocturne de Montgeron en 3e catégorie l’an dernier, également vigilant à son alimentation en cette période. « J’essaye de faire attention mais il ne faut pas se priver et se faire plaisir ! On aura le temps de rectifier le tir à la reprise »  avance Eugène. Après avoir participé à la course 2e catégorie de Satory (Yvelines) puis à la Jacques Gouin (Essonne) en début de saison , l’essonnien est conscient que la retour des compétitions marquera le début d’une deuxième saison. « La reprise de la saison sera pareille pour tous sauf peut-être pour ceux qui sont sur les e-hometrainer. On verra les résultats au moment venu » poursuit le rouleur sprinteur tout en étant parti prenant d’un report éventuel de certains championnats à l’échelle régionale voire nationale. « La question ne se pose même pas. Il faudrait un décalage d’au moins deux mois à l’échelle nationale toutes fédérations confondues » insiste Eugène tout en mettant en avant que la priorité reste la santé de tous et toutes en cette période trouble.

 

Lire la suite

Nenadovic s’adapte

Kristina Nenadovic profite de cette période de confinement pour retourner auprès de ses proches ! La pensionnaire du Pôle France de Bourges (Cher) a retrouvé la région parisienne en cette période de pandémie mondiale. « Durant l’année, je n’ai pas trop de moments pour voir ma famille, c’est l’occasion de les retrouver dans un univers assez studieux » commente la sociétaire du CM Aubervilliers 93 très attachée à garder une forme athlétique durant ce confinement. « Je me suis fait un emploi du temps avec beaucoup de sport, j’ai la chance d’avoir une salle de musculation à la maison » sourit la jeune femme de 17 ans, troisième du championnat d’Europe de la course en ligne chez les juniors dames en 2019. Malgré ce renforcement athlétique de circonstance, Kristina Nenadovic est lucide quant à l’incertitude des dates des divers championnats en cette année 2020. « La priorité reste la santé de tout le monde, nous ne savons pas combien de temps la pandémie va durer, un report de certains championnats serait peut-être plus judicieux, on s’adaptera dans tous les cas » reconnait la Séquano-Dionysienne vigilante quant à la nutrition en cette période d’activité sportive modérée. « J’essaye de toujours m’occuper pour ne pas m’ennuyer et donc par conséquent quelques fois grignoter » avance Nenadovic, récente troisième de la première manche de la coupe d’Île-de-France élite dames à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), le 8 mars dernier. 

 

Photo : Nicolas Vaucouleur. 

 

 

Lire la suite

Divers brèves

Cyclisme sur route :

Emmanuel Houdoire portera les couleurs du VC Etampes chez les départementaux en 2020.

Thibaut Demonmerot (Les Rayons de l’Avenir) rejoint l’équipe juniors de l’EC Montgeron-Vigneux pour 2020.

Cyclo-cross :

L’AS Corbeil-Essonnes a remporté le prix d’équipe en école de vélo du côté d’Igny, fin janvier.

Agnès Sprutta (US Ris-Orangis) est devenue championne Nationale FSGT des super-vétéranes à Nogent-sur-Seine (Aube), fin janvier.

Lire la suite

Richard passe le temps

Comme beaucoup de coureurs, Florian Richard est confiné chez lui en ce moment ! Après avoir marqué une coupure en milieu de saison de cyclo-cross à la suite d’une mononucléose, le sociétaire de l’US Métro-Transports se retrouve de nouveau stoppé à la suite de la pandémie mondiale de covid-19. Le coureur formé au VC Elancourt-Saint-Quentin-en-Yvelines avait d’ailleurs assez bien débuté la saison sur route avec une septième place en 2e catégorie à Satory (Yvelines) avant de terminer dix-neuvième du classement final des Boucles de Seine-et-Marne juniors. « En cette période, je ne fais que du home-trainer sur les conseils de mon entraîneur Alexis Durand. Je suis sur l’application Zwift ce qui rend la séance ludique et moins monotone. J’y retrouve d’ailleurs des coéquipiers » souligne le champion de France sur route cadets 2018, conscient que cette situation risque de durer encore un petit moment. « Personne ne sait vraiment quand on pourra reprendre les compétitions si reprises il y a. C’est la même chose pour les entraînements. C’est avant tout la santé de chacun qui doit primer ». Actuellement junior 2,le fils de Frédéric Richard, également spécialiste de cyclo-cross à l’US Métro-Transports, ne veut pas pour autant faire de concessions nutritives drastiques en cette période. « Je fais gaffe à ne pas manger n’importe, mais j’essaye de varier mes repas. Je m’autorise quelques plaisirs comme samedi soir avec mes parents et ma sœur devant une pizza, c’est des moments toujours sympathiques en famille » confie le récent neuvième du champion du Monde de cyclo-cross à Dübendorf (Suisse).

 

Photo : Loïc Manceau.

 

 

Lire la suite

Divers brèves

Cyclisme sur route :

Nadia Bourdet rejoint l’équipe féminine de l’US Ris-Orangis pour la saison 2020.

Clément Dupuis (EC Morsang-sur-Orge) descend de la 3e catégorie à la catégorie D1.

Jordan Forclot passe du SCA 2000 Evry au VC Banlieue-Sud en FSGT.

Magali Lagarde-Dissert (COCF Courcouronnes) a pris la troisième place de la course des départementaux dames de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), le 8 mars dernier.

Romain Deloges a décidé de ne pas reprendre de licence au VC Arpajon pour se consacrer au triathlon.

Sébastien Touzard quitte l’EC Montgeron-Vigneux pour faire son retour au CC Saint-Pierre-du-Perray chez les départementaux.

BMX :

Lola De Oliveira (Montgeron BC) a pris la première place de la quatrième manche coupe d’Île-de-France, le 8 mars dernier à Montgeron. Valentin Repingon (BC VTT Verrières) s’est classé troisième chez les minimes alors qu’Enzo De Oliveira (Montgeron BC) termine deuxième chez les cadets.

Lire la suite

Blanca de retour

L’équipe D1 du Paris Cycliste Olympique retrouve Vincent Blanca ! Après un passage en 3e catégorie l’an dernier, le sprinteur francilien est redescendu d’un échelon en 2020. «  De septembre à février, je me suis consacré à un projet professionnel. Du coup, j’ai sacrifié le vélo entre autres et je n’ai pas du tout roulé ni sur piste, ni sur route » poursuit l’ancien sociétaire du Vélo Club des Vétérans Parisien, fidèle à la formation du président Christian Masola depuis sept saisons maintenant. « C’est un club dans lequel je me sens bien avec des gens que j’apprécie, certains sont devenus des amis. Même si le club compte beaucoup de coureurs, je pense que chacun trouve sa place pour sa pratique et son niveau » avance le rouleur sprinteur parisien. De Retour à l’entrainement mi-février, l’ancien champion d’Île-de-France masters sur piste a repris les compétitions début mars lors de l’ouverture seine-et-marnaise à Fontainebleau en D1, après avoir gouté à la 3e catégorie.  » Il y a peu de courses de 3ème catégorie organisées en Île -de- France ou peu intéressantes, cela exige des déplacements dans les autres comités. J’étais moins motivé, faire 200km dans le week -end pour courir et au mieux finir dans le paquet, je ne voyais pas trop l’intérêt surtout pour ma première saison à ce niveau «  commente Blanca conscient que la reprise des compétitions ne sera pas pour tout de suite avec la pandémie mondiale de covid-19. « A la reprise des courses, mes principaux objectifs seront de prendre du plaisir tout en donnant le maximum pour l’équipe avec pourquoi pas des résultats pour ma satisfaction personnelle «  rajoute l’ancien vainqueur par équipe des Challenges du Comité d’Ile-de-France chez les départementaux en 2017. 

 

Photo : Loïc Manceau. 

 

Lire la suite