Divers brèves

VTT :
Hoel Seznec portera toujours le maillot de l’OC Gif VTT en 3e catégorie VTT la saison prochaine.

Cyclo-cross :

Noé Castille (CC Igny-Palaiseau 91) a pris la deuxième place de la troisième manche de la coupe d’Île-de-France juniors, le 2 décembre à Verneuil-sur-Seine (Yvelines).

Cyclisme sur piste :

Le Palaisien Sébastien Vigier (US Créteil) a pris la quatrième place sur le keirin lors de la troisième manche de coupe du Monde sur piste le 1er décembre à Berlin (Allemagne).

Cyclisme sur route :

L’ancien coureur du VC Draveil, Joris Rousselin fait son retour à la compétition chez les seniors de l’EC Morsang-sur-Orge en FSGT.

Lire la suite

Le VC Sulpicien sur de bons rails

Le Vélo Club Sulpicien a réalisé une année 2018 complète notamment avec de nombreuses organisations aussi bien sur route qu’en VTT. En effet le club sud seine-et-marnais a organisé deux manches de la coupe d’Île-de-France jeunes et adultes. Sportivement, le club présidé par Gérard Bacherot s’est imposé à 23 reprises pour un total de 54 podiums toutes fédérations et disciplines confondues. Le VCS remporte également au passage deux prix d’équipe. « Pour 2019 au vu des renforts les prix d’équipes seront un des objectifs. Ainsi qu’au niveau féminine ou le VCS aura trois licenciées » fixe le président Bacherot tout en rendant hommage à tous les bénévoles du club sans qui les différentes organisations ne pourraient avoir lieu. Si la section cyclotouriste du club n’arrive pas à se développer, le VC Sulpicien est également organisateur du duathlon Gâtinais -Val de Loing dont c’était la 30e édition en 2018.

Lire la suite

Robin Malet revient sur la Transmontgeronnaise

Robin Malet (EC Montgeron-Vigneux) a participé à la 20e édition de la Transmontgeronnaise le 2 décembre dernier autour de Montgeron (Essonne) :

« Ca a été cool avec les amis on a effectué deux boucles. La bleue puis la rouge. On avait un groupe d’une dizaine de personnes avec Serge Galland, Jayson Rousseau, Maxime Marandon et Océane Tessier. Sur la première boucle, c’était des parties techniques avec quelques descentes et montées. La deuxième était un peu plus plate avec des lignes droites bien gadoueuses. C’était sympa de retrouver les amis. Pas trop de dénivelé mais cela allait avec la forme du moment ça suffisait ».

Lire la suite

Une Transmontgeronnaise humide

La 20e édition de la Transmontgeronnaise s’est déroulée ce dimanche du côté de Montgeron (Essonne) ! Sur cette organisation de l’Amicale Cyclo Sénart, près de 300 vététistes ont bravé les conditions climatiques humides et boueuses. L’EC Montgeron-Vigneux du président Marc Riebel était venu en nombre avec pas moins de 23 licenciés présents sur les trois parcours proposés ainsi que sur le tracé réservé aux jeunes des écoles de vélo. Le plus jeune participant était âgé de 4 ans alors que le plus ancien avait 69 ans. Tous les vététistes ont pris du plaisir sur cette randonnée au cœur de la Forêt de Sénart au dénivelé faible mais au plaisir maximum.

 

Lire la suite

Divers brèves

Sandra Rémy (Pédale Combs-la-Villaise) rejoint l’équipe féminine de l’EC Montgeron-Vigneux.

Emmanuel Poisson (EC Montgeron-Vigneux) passe de la catégorie D3 à la D2.

Loïc Bertrand (OC Gif VTT) a décidé de mettre sa carrière cycliste entre parenthèses.

Julien Marec (Antony Berny Cycliste) rejoint l’équipe junior du CC Igny-Palaiseau 91 pour 2019.

Lire la suite

La belle année du Team Peltrax-CSD

Les années se suivent et sont toujours aussi riches en performance pour le Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys ! L’Assemblée Générale du club s’est tenue samedi dernier dans les locaux de la société Peltrax à Vert-Saint-Denis. L’année a été riche en succès pour les seine-et-marnais avec 77 victoires sur route et cyclo-cross et de nombreux maillots disctinctifs à l’image du titre de champion de France de cyclo-cross chez les espoirs de Lucas Dubau et celui de son frère Joshua en VTT dans cette catégorie, également champion d’Europe dans cette discipline. Sébastien Bousser et Sylvain Montana ont eux remporté des titres nationaux dans leurs corporations, la gendarmerie et le transport routier. Le club a également obtenu le titre de champion d’Île-de-France 1ère catégorie avec Ronan Racault et 2e catégorie avec Cyrille Delory. A cela il faut ajouter une quatrième victoire dans l’histoire du club au Challenge du CIF et la deuxième place au classement final de la coupe de France DN2 synonyme de montée sportive en DN1. Tous les objectifs fixés par le club en début d’année 2018 ont été atteints.

 

Photo : Loïc Manceau.

Lire la suite

L’EC Montgeron-Vigneux maintient le cap

Cela fait maintenant plus de dix ans que l’EC Montgeron-Vigneux est dans les meilleurs clubs franciliens et l’année 2018 le confirme une nouvelle fois ! Avec 65 victoires individuelles, 21 prix d’équipe et 10 titres, la formation du président Marc Riebel s’est mise en évidence des écoles de vélo aux 3e catégories en passant par les départementaux et ceux dans toutes les disciplines. Les sociétaires du club nord essonnien ont su s’illustrer à la fois sur piste, sur route, en VTT mais également en cyclo-cross. Notons notamment la victoire au Challenge du Comité d’Île-de-France chez les minimes à Sourdun (Seine-et-Marne), les deux médailles d’argent de Paul Berneron au championnat de France sur piste chez les juniors à Hyères (Var) ou encore le titre régional de Tedy Ramassamy en 3e catégorie obtenu sur le parcours de Pussay (Essonne). L’ECMV comptera près de 120 licenciés en 2019 alors que près de 25 coureurs toutes catégories confondues rejoignent les rangs du club essonnien.

 

Photo : Loïc Manceau.

Lire la suite

14. Joshua et Lucas Dubau (Team Peltrax-CSD) ont fait 2018

Ils n’étaient pas possible de dissocier Joshua et Lucas Dubau sur cette saison 2018 tant les deux frangins du Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys ont eu l’occasion de se mettre en évidence. Lucas Dubau a remporté le titre de champion de France de cyclo-cross au début de l’année à Quelneuc (56) devant son frère Joshua. Ce dernier s’est illustré cette année en VTT en remportant deux manches de la coupe du Monde, le titre de champion de France chez les espoirs ainsi que celui de champion d’Europe de la discipline tout en terminant deuxième du classement final de la coupe du Monde.

 

Photo : Loïc Manceau.

Lire la suite

Interview de … Rachel Prudent (Team 94 Cycling)

Rachel Prudent fait partie de ces dirigeant(e)s investies au bord des routes pour faire vivre le cyclisme. Licenciée au Team 94 Cycling, elle est également la mère de Farrah Prudent, championne d’Île-de-France minimes sur route.

« Pratiquer régulièrement le cyclisme en loisir »

Radio Peloton : Rachel, pourquoi t’es tu investie dans le cyclisme ?

Rachel Prudent : Je n’ai pas choisi ce sport , c’est ma fille qui a voulu s’inscrire dans un club de cyclisme. Je me suis donc investie dans le vélo il y a trois ans en tant que dirigeante au sein du Team 94

Radio Peloton : As-tu touché à d’autres sports que le cyclisme par le passé ?

Rachel Prudent : Avant le cyclisme je pratiquais le Jiu-jitsu.

Rachel Prudent (Photo : Sébastien Karpp).

 

Radio Peloton : Tu as contribué au développement d’une section loisir au sein du Team 94 Cycling…

Rachel Prudent : Depuis deux ans j’ai pu mettre en place une section vélo loisir exclusivement réservée aux femmes ce qui me permet de pratiquer régulièrement le cyclisme en loisir .

Radio Peloton : Tu es également commissaire sur certaines courses, ce n’est pas compliqué de jongler entre les différentes casquettes ?

Rachel Prudent : Concernant la gestion de maman de coureur je ne fais que suivre le protocole appliqué par le club .Cette année je suis commissaire stagiaire, je suis encore dans l’apprentissage et l’observation.

Radio Peloton : Que reste pour le moment ton plus beau souvenir de l’année 2018 ?

Rachel Prudent : Sans hésiter le titre de championne d’Île-de-France minimes de ma fille à Evry. Elle a commencé le vélo il y a quatre ans dans ce club. Mon plus beau rêve serait que ma fille réussisse dans son projet sportif afin d’avoir des résultats dans ce qui se fait dans le plus haut niveau.

Photo : Sébastien Karpp.

 

 

Lire la suite

Interview … d’Antoine Orchampt (US Domontoise)

Antoine Orchampt, pensionnaire de l’US Domontoise, poursuit sa progression en tant que routier et vététiste et s’épanche pour Radio Peloton sur sa dernière Coupe du Monde notamment.

« Appuyer fort sur les pédales » 

 

Radio Peloton : Vous avez pris part à vos premières manches de Coupe du Monde en VTT, quels sont vos ressentis ?

Antoine Orchampt : Oui j’ai pris part à mes premières Coupes du Monde, c’est juste fantastique de se dire que l’on porte les couleurs de son pays sur une course de niveau mondial. Le plus marquant c’est de se faire encourager par le public qui crie « aller la France », c’est incroyable. Les Coupes du Monde sont encore un autre niveau de ce que j’ai pu courir, quand on prend part à une manche de Coupe du Monde c’est tout de suite une pression naturelle de vouloir bien faire, c’est une autre marche à franchir comparé aux Coupes de France. C’est une très grosse expérience bénéfique pour la suite.

RP : Espérez-vous faire mieux le 14 et 15 juillet prochain ?

AO : Bien sûr je vais en Andorre en voulant bien faire. A Vallnord la course se déroule à 2000m d’altitude donc il y a pas mal de facteurs en plus à prendre en compte. Je prend le départ en me donnant à 100%, je suis là pour l’expérience avant tout ! Dans les Coupes du Monde, les lignes de départ sont faites avec le ranking mondial, je pars de derrière par conséquent j’ai pas mal de places à remonter. Le résultat ne sera que du bonus mais c’est sûr j’y vais pour appuyer fort sur les pédales et donner le maximum. On ne peut que vouloir faire bien en portant ce maillot « France » si prestigieux !

RP : Que retenez vous de votre première moitié de saison ?

AO : Ma première moitié de saison est très satisfaisante, j’ai fais un bon hiver de préparation en modifiant pas mal de choses, ce qui s’avère payant. J’ai réussi à m’aligner sur des courses nationales et internationales en me frottant à quelques coureurs d’expérience, ce qui s’avère vraiment bien, j’ai faitr mon premier podium international en espoir. Avec mon entraîneur nous avons réussi à trouver une bonne alchimie du coup cela fonctionne très bien.

 

 

RP : Quels sont vos objectifs sur le long terme ?

AO : Mes objectifs sur le long terme sont de marquer d’avantage de points UCI pour être mieux placé sur les manches nationales et internationales, et ainsi de pouvoir prétendre à participer à plus de manches de Coupe du Monde et courir plus souvent à l’étranger. Et bien sûr essayer de me rapprocher des meilleurs coureurs français mais il reste pas mal de boulot avant d’en arriver jusqu’ici mais on y travaille.

RP : Enfin, possédez-vous un modèle (vététiste ou routier) vous inspirant ?

AO : Je n’ai pas vraiment de coureurs en particulier dont je m’inspire, j’aime de nombreux vététistes, des coureurs de talent de part leur technique ou leur maîtrise de la course. C’est toujours inspirant des coureurs avec de tels expériences, rien que de les voir rouler, tu apprends c’est impressionnant. Mais il faut quand même se faire sa propre expérience malgré tout !

Propos recueillis par Etienne Servillat.

 Photo : Gérard Briand.

Lire la suite