IMG_3673

Championnat d’Ile-de-France de polo-vélo…

Le championnat d’Ile-de-France 2016 de polo-vélo toutes catégories s’est déroulé le samedi 14 mai au stade Maurice Baquet de Goussainville. Le maire de Goussainville, Alain Louis, a tenu à honorer l’organisateur, l’E.C. Goussainville-Puiseux, de sa présence au début des rencontres.

Trois équipes se sont disputées le titre de champion régional toutes catégories : l’E.C. Goussainville-Puiseux avec essentiellement une équipe de très jeunes joueurs, le Paris Cycliste Olympique avec des jeunes cadets, un junior et deux seniors, et le Parisis Athletic Club 95 avec l’équipe qui évolue cette saison en championnat de France et en Coupe d’Europe.

Sans surprise, le PAC 95, 2ème l’an dernier, s’est imposé dans tous ces matches. Paris lui a tenu la dragée haute durant une mi-temps, menant 2-0 après 10 minutes de jeu. Mais l’expérience du meneur de jeu valdoisien Olivier Truc, rentré après 15 minutes de jeu, a remis les pendules à l’heure : d’abord en marquant les deux buts permettant à son équipe de revenir au score juste avant la mi-temps, ensuite en distribuant le jeu de façon à mener 8-2 à 15 minutes de la fin du match. Le passage de l’expérimenté gardien de but parisien, Alain Derly, au poste d’avant-centre fut trop tardif et ne permettra pas au PCO de revenir au score mais de seulement limiter la casse en portant un peu plus le danger dans le camp adverse et en réalisant un efficace travail défensif.

Le PAC 95 l’emporte finalement 9 buts à 2 face à Paris. Il reste encore un gros travail d’apprentissage en défense aux Parisiens avant de pouvoir jouer les premiers rôles au niveau régional et espérer jouer au niveau national.

Quant à l’E.C. Goussainville-Puiseux, s’ils ont perdu tous leurs matches par 2 buts à 1, ils auront eu le mérite de se lancer dans l’aventure régional alors qu’ils débutaient complètement cette année. Souhaitons de les revoir bientôt sur les différents tournois de polo-vélo organisés en Ile-de-France, comme le 4 juin prochain à Argenteuil.

Merci à Alain Derly pour le compte rendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *