Le Critérium de Longjumeau fait le plein

Eric Ramos et son équipe de bénévoles de Vélostar peuvent être fiers de cette deuxième édition du Critérium professionnel de Longjumeau, disputé hier. Soutenu par la municipalité locale, cette version 2017 restera un grand cru ! La journée avait commencé par une randonnée plus sportive que cyclotouriste sur le parcours de 1.8 kilomètres tracé au cœur de la localité essonnienne. La championne de France élite dames, Charlotte Bravard (FDJ- Nouvelle Aquitaine) ou encore le maire de Courcouronnes, Stéphane Beaudet ont participé à cette manifestation qui a réuni une grosse centaine de cyclistes.

 

Près de 50 coureurs étaient présents sur la course des minimes sur le même parcours. Les favoris du jour se sont rapidement retrouvés à l’avant, à l’image de Thibaut Bridron (Guidon Chalettois), vainqueur l’an dernier et Vivien Chaloine (EC Château Thierry). C’est finalement Alexandre Bose (Team 94 Cycling) qui s’impose. Invité de cette deuxième édition du seul Critérium professionnel derrière derny en France, Bernard Hinault, cinq fois vainqueur du Tour de France se montre très disponible avec le nombreux public venu le voir. La foule se fait de plus en plus nombreuse à l’approche du départ du Critérium professionnel. Certains en profitent pour récupérer des goodies distribués par la caravane publicitaire alors que d’autres font un tour au village départ où une grosse dizaine d’exposants présentent leurs activités ou leurs produits.

La caravane publicitaire à Longjumeau (91). Photo : Loïc Manceau.

 

Notre partenaire Deley-Sport était d’ailleurs du rendez-vous. Les vingt coureurs engagés se présentent aux alentours de 18h30 sur la ligne de départ où les deux speakers du jour l’illustre Daniel Mangeas et le prometteur Antoine Poncet les annoncent un par un. A l’applaudimètre Sylvain Chavanel (Direct Energie) et Yoann Offredo (Wanty-Groupe Gobert) sont en bonne position. C’est l’effervescence sur la ligne, photographe et webmaster du site Vélostar Actu, Nicolas Vaucouleur immortalise chaque moment de cet évènement alors que les premiers dernys se mettent en route. A 19h00, le départ est donné par les représentants de la municipalité de Longjumeau.

Les coureurs dans les rues de Longjumeau. Photo : Loïc Manceau.

La première partie de course est entachée par un orage passager qui refroidit les ardeurs de certains sauf de David Boucher. Le sympathique sociétaire de la formation continentale belge Pauwels Sauzen – Vastgoedservice Continental Team sera d’ailleurs élu le plus combatif du soir. Les attaques s’enchaînent et tour à tour, les coureurs mettent le nez à la fenêtre, jusqu’à l’attaque décisive de Yoann Offredo dans les huit derniers kilomètres de l’épreuve. L’ancien coureur du COS Renault Lardy conservera quelques longueurs d’avance sur un autre essonnien Tony Gallopin et Sylvain Chavanel (Direct Energie). Les récompenses suivent dans la foulée. Les spectateurs sont encore nombreux pour admirer les coureurs et pensaient déjà à une troisième édition l’an prochain.

L.M

 

 

Lire la suite

Divers brèves

Cyclisme sur piste :

Albert Nunez (VC Brou ) s’est classé 2e de l’individuelle 3e catégorie (Ufolep) de la Cipale (Paris), le 22 avril.

Yves Le Quernec(VC Brou )s’est classé 2e de l’individuelle 3e catégorie (Ufolep) de la Cipale (Paris), le 13 mai.

Michel Eloi (VC Brou) s’est classé 2e de l’individuelle 3e catégorie (Ufolep) de la Cipale (Paris), le 17 juin.

Cyclisme sur route :

Hugo Tironzelli (Saacy-Jouarre Cyclisme) monte de la 3e catégorie à la 2e catégorie (Ufolep).

Lire la suite

Interview de… Marjorie Contault (COCF Courcouronnes)

Marjorie Contault est licenciée au club du COCF Courcouronnes cette saison ! A 21 ans, elle pratique à la fois le cyclisme sur piste mais aussi sur route.

« Atteindre le podium à la fin du Challenge »

Radio Peloton : Marjorie, tu es licenciée au sein du CO Courcouronnes Cyclisme Féminin. Pourquoi avoir choisi cette équipe ?

Marjorie Contault: J’ai tout d’abord rejoint cette structure afin de ne plus courir seule sur les courses comme c’était le cas souvent dans mon ancien club. Mon souhait était ensuite de vraiment connaître le fonctionnement d’un team et d’avoir des coéquipières pour pouvoir réaliser des courses d’équipes.

Radio Peloton : Quelle est l’ambiance entre les filles  de l’équipe?

Marjorie Contault :Nous avons une assez bonne ambiance . Malgré nos différentes opinions, nous essayons de respecter chaque consigne afin de pouvoir aider au mieux les coéquipières.

Radio Peloton : Tu cours à la fois sur la piste et sur la route. Ces disciplines sont-elles complémentaires selon toi ?

Marjorie Contault : Nous sommes constamment obligées de pédaler ce qui nous apprend à avoir un geste fluide et nous fait donc arrondir le coup de pédale. La piste nous fait travailler des muscles parfois peu sollicités habituellement. C’est vraiment une bonne école pour la technique de pédalage qui est nécessaire à la route. Et puis les courses piste permettent généralement ensuite de frotter plus dans les pelotons route.

Radio Peloton : Tu avais donc plus d’objectifs sur piste cette année ? 

Marjorie Contault : Cette année je m’étais fixée plus d’objectif sur piste étant donné qu’avec mes études cet hiver, je n’ai pas pu rouler sur route mais seulement sur home traîner. Je n’ai commencé qu’à rouler réellement sur Route en début mars, le soir, avec les lumières.

Radio Peloton :  Quels étaient-ils/sont-ils pour la saison 2017 ?

Marjorie Contault : Mes objectifs étaient de réaliser une bonne poursuite aux championnats Île -de -France piste. Malheureusement cette discipline n’était pas au programme cette année. J’ai donc fixé mes objectifs sur les autres épreuves. Sur route je souhaitais surtout de pouvoir m’entraîner le plus possible et me faire plaisir.

Radio Peloton:  Tu es actuellement 4e du Challenge Francilien Féminin dans la catégorie des espoirs, un classement à la hauteur de tes espérances ?

Marjorie Contault : Un classement surtout inattendu du fait que je n’ai pas réalisé toutes les manches et sur certaines je finis loin, principalement celle de début de saison. Mais je n’ai jamais abandonné et cela m’as permis de récolter quelques points supplémentaires qui me permettent d’être bien classée. Mais cela est motivant, en espérant atteindre le podium à la fin du challenge.

 

Photo : Loïc Manceau. 

 

Propos recueillis par Corentin Christeau.

Lire la suite

La photo du jour

Michel Vanvynckt (Paris CO) à Machault (77). Photo : Loïc Manceau.

Style original pour Michel Vanvynckt sur la course de Machault (77)en mai dernier ! Le coureur D2 du paris Cycliste Olympique avait pris soin de glisser son imperméable et son maillot.  Sensibilisé par les vertus écologiques, l’ancien sociétaire de l’EC Montgeron-Vigneux a également préservé ses emballages usagés, utilisés durant la course pour les jeter dans une poubelle à l’arrivée.

Lire la suite

Divers brèves

Trial :

Noé Castille (CC Igny-Palaiseau 91) s’est imposé dans la catégorie R1 sur la course interregionale de Liffré (Ille-et-Vilaine), le 2 juillet dernier. Morgan Vassor (VTT Val d’Essonne) prend la troisième place chez les élites.

Cyclisme sur route :

André Michaeli quitte l’AV Thiais pour les départementaux de l’AAOC Wissous.

Alain Rose et Lionel Mechekour rejoignent les rangs de l’AAOC Wissous pour la suite de la saison .

Hugo Duchaussoit (EC Montgeron-Vigneaux) termine en troisième position de la course minime de Saint-Cyr-sur-Morin (Seine-et-Marne), le 23 avril dernier.

Lire la suite

Nénadovic assure la relève

Le cyclisme féminin francilien est sur le devant de la scène cette année avec notamment Ophélie Fénart (CSM Villeneuve-la-Garenne), chez les seniors mais aussi Kristina Nénanovic chez les cadettes. La jeune sociétaire du CS Villetaneuse s’est distinguée sur route où elle a remporté une petite dizaine de victoires et le titre de championne d’Île-de-France de sa catégorie à Satory (Yvelines), son parcours francilien préféré. Elle a également terminé cinquième de la manche de coupe de France de Sauternes (Gironde) avant de s’imposer sur la première étape de la manche nationale de Nogent-l’Abbesse (Marne), le 12 juin dernier. « Ma première partie de saison est excellente »confie la jeune séquano dionysienne, fidèle à son club formateur du CS Villetaneuse depuis huit saisons maintenant. Performante sur route, Kristina Nénanovic l’est tout autant sur piste avec un succès lors de la première édition de la coupe de France de l’Américaine cadette sur le Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines, le 10 mai dernier avant de s’imposer sur le championnat régional de l’omnium, toujours dans l’enceinte yvelinoise. « J’ai pour ambition de m’illustrer lors des championnats de France sur route et sur piste » affirme Nénanovic. Le rendez-vous est donc pris du 27 au 29 juillet à Saint-Amand-Montrond (Cher) pour la route et du 12 au 19 août à Hyères (Var) pour la piste.

 

Photo : Loïc Manceau.

 

Lire la suite

La photo du jour

Président et coureur au VC Etampes, Christophe Laur avait remporté le titre de champion de France masters de poursuite par équipe au mois de juin dernier du côté du Neubourg (Eure). L’Essonnien participera au championnat d’Europe sur piste à Roubaix (Nord) au cours de la première partie du mois de septembre.

 

Lire la suite

Castille touche à tout

Noé Castille est l’exemple même de la polyvalence chez les cadets Le coureur du CC Igny-Palaiseau 91 est aussi bien à l’aise en cyclo-cross, sur route qu’en VTT X-Country et VTT Trial. « Je n’ai pas la sensation de monotonie en jonglant entre les disciplines, je prends beaucoup de plaisir en pratiquant de la sorte » reconnaît le protégé du président Bruno Bizieux qui a néanmoins un faible pour le cyclo-cross. Formé au CCIP91, Noé Castille a vraiment trouvé son épanouissement cycliste dans ce club familial, parmi les meilleurs en Île-de-France. La clef de la réussite est peut-être là pour le fils de Marc Castille, troisième de l’interregion cadets cyclo-cross de Dugny (Seine-Saint-Denis), l’an dernier, quatrième cette année du championnat d’Île-de-France de VTT à Morainvilliers (Yvelines), en juin avant de terminer troisième du classement final de la coupe régionale. C’est aussi en trial que Noé Castille s’est distingué cette saison avec des victoires sur les manches de la CIRO à Cerny (Essonne)en R2 avec le titre de champion d’Île-de-France en prime et à Hillion (Yvelines). Le jeune essonnien a également la particularité d’avoir été sélectionné à la fois pour le championnat de France de VTT X-Country mais aussi celui de trial à Ploeuc L’Hermitage (Côtes d’Armor). Une première inédite pour Noé Castille qui a pris respectivement la 52e place sur le X-Country et la quatrième place dans sa catégorie en trial chez les N3. «Malheureusement une erreur bête ,un oublié de porte, me coûte cinq points de pénalité lors de la 3eme zone sinon j’avais aucune faute durant toute la compétition ,cela me prive de la victoire » regrette l’Essonnien. Le coureur du CC Igny-Palaiseau 91 ne veut pas s’arrêter en si bon chemin et compte bien surprendre son monde lors du prochain Challenge du Comité d’Île-de-France à Satory (Yvelines), au mois de septembre prochain avant de se tourner vers les cyclo-cross.

 

Photo : Loïc Manceau.

Lire la suite

Divers brèves

Vincent Blanca est toujours licencié au Paris Cycliste Olympique cette saison en D1.

Louis Romiguière court cette saison en 3e catégorie au Parisis AC 95.

Cyclisme sur piste :

Christophe Laur (VC Etampes) a pris la troisième place de l’américaine de Bourges (Cher) en compagnie de Damien Charlot (US Métro-Transports) en 3e catégorie, le 5 février.

Trial :

Le Valpuisien Nicolas Vallée (ESC Meaux) est devenu champion de France élite, samedi à Ploëuc -L’Hermitage (Côtes d’Armor).

Lire la suite

Yoann Bagot (Cofidis) lance BIKE N’CONNECT !

BIKE N’CONNECT, une application qui pourrait bien intéresser les cyclistes franciliens…

QUI EST L’INITIATEUR DU PROJET ?
Yoann BAGOT, coureur pro au sein de l’équipe cycliste COFIDIS, SOLUTIONS CREDIT depuis 2011, s’est lancé il y a maintenant un an dans le développement d’une application destinée aux cyclistes.

QUEL EN EST LE PRINCIPE ?
Téléchargeable depuis deux mois, celle-ci a pour but « d’organiser ses sorties d’entraînement et de trouver du monde pour rouler ».

COMMENT SE PRESENTE L’APPLICATION ?
Associé à Philippe RIVIERE, le grimpeur a conçu une interface à la fois ergonomique (choix entre moteur de recherche et carte interactive) et dans l’ère du temps (qui emploie la géolocalisation).Quant à la formation des groupes d’entraînements, on peut « créer ou rejoindre des équipes, qui peuvent être soit un club soit un groupe de copains ».Lorsqu’on crée sa sortie, il suffit de localiser le point de départ, de donner quelques détails sur le parcours (distance, type) puis d’inviter des amis ou des groupes à la rejoindre.

CETTE APPLI SE LIMITE-T-ELLE AU SIMPLE PARTAGE DE SORTIES ?
Non, la carte intégrée permettra de visualiser les différents événements, toujours géolocalisés, tels que les stages, randonnées et autres cyclosportives. Le tout forme un carnet de bord des activités que l’on prévoit de faire sur l’année.

CETTE APPLICATION S’ADRESSE A TOUTES LES PRATIQUES DU CYCLISME ?
On peut partager et participer à des sorties, rando, stages de VTT, route ou même de cyclo cross, toutes les disciplines et tous ls niveaux sont programmables grâce à cette app.

MAIS LA SECURITE ROUTIERE DANS TOUT CA…
Bike’n Connect se veut impliquée dans ce registre de protection des pratiquants du vélo. Ainsi, en cadrant les groupes, en évitant les agglomérations et en incitant au respect des règles, on peut jouer sur la sécurité et limiter le danger.

Lire la suite